Tricel défend son bilan positif

tricel-bilan-positif

C’est une polémique qui secoue le petit monde de l’ANC, l’Assainissement Non Collectif.

Le 11 décembre dernier paraissait dans La Nouvelle République de la Vienne un article qui dressait un bilan alarmiste du marché des micro-stations d’épuration en France.

En effet, le journaliste notait que l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne (AELB) venait de couper les subventions jusque là attribuées aux filières agréées (dont les micro-stations Tricel) au profit des filières traditionnelles. La décision reposait sur certaines études qui auraient montré que les filières agréées ne montraient pas d’avantage particulier face aux filières traditionnelles.

Et dans cet article, c’est François Le Lan, membre du conseil d’administration de l’IFAA, le syndicat des Industries et entreprises Françaises de l’Assainissement Autonome, qui était interviewé.

Seul problème : François Le Lan est également PDG du leader des micro-stations en France : Tricel.

Et le discours de François Le Lan a été mal interprété par les clients et amis de la firme irlandaise. Le PDG de Tricel a donc livré sur son site une explication en bonne et due forme.

Tout d’abord, il a noté que son discours décrivait un « scénario catastrophe », et qu’il s’exprimait en qualité de membre de l’IFAA et non comme le PDG de Tricel. Son discours alarmiste n’était donc valable qu’en réponse à la question « Que se passerait-il si … ? »

Il a donc pu dresser un bilan très positif de la santé de son entreprise : « j’ai le plaisir de confirmer que Tricel affiche une excellente santé : nous avons de nouveau enregistré une confortable croissance en 2015, créé des emplois, renforcé notre position de n° 1 des fabricants français de micro-stations d’épuration, et nous nous apprêtons à poursuivre sur cette voie en 2016 », écrit-il.

Il explique plus en détail la polémique et la position de Tricel face à la décision de l’AELB, jugée illégale par beaucoup d’acteurs du secteur.

Il conclut enfin sur une note optimiste : « soyez persuadés que nous nous battons pour protéger nos entreprises et nos emplois, pour asseoir notre croissance future, et que vous pouvez compter sur le service et le suivi qui vous ont été promis lors de votre achat d’une micro-station d’épuration Tricel ! »

Auteur: Vincent M

Vincent Moreau est le rédacteur en chef de GreenTech Journal. Passionné par l’efficacité énergétique et les cleantechs, Vincent s’intéresse à tout, depuis la qualité de l’air jusqu’aux process industriels, tant que l’innovation est au centre des choses. Pour le contacter, cliquez ici

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !