Boîte à gants de laboratoire sous azote

Au cours des applications de recherche et de fabrication pharmaceutiques, industrielles, aéronautiques, etc., la protection de certains procédés est essentielle. La boîte à gants peut isoler la zone d’application de l’atmosphère ambiante. Elle assure ainsi la protection du procédé ou bien celle du personnel et de l’environnement. La boîte à gants régulée sous azote en particulier est utilisable lors des applications exigeant une atmosphère inerte, ultra-pure ou encore sous vide.

Boîte à gants de laboratoire sous azote

La boîte à gants régulée sous azote pour les applications sous atmosphère inerte

La boîte à gants est un équipement de protection clos que l’on trouve habituellement dans les laboratoires chimiques, industrielles, pharmaceutiques, médicaux, aéronautiques… Elle sert d’enceinte de confinement lors de la réalisation de certaines applications.

La boîte à gants est constituée d’une structure en inox avec une enceinte principale délimitée par des parois étanches et transparentes. Des gants de protection, à utiliser pour accéder à la zone de travail confinée et protégée, sont accrochés sur ces parois. Elle comprend aussi des sas de transfert pour faire passer les produits à protéger et l’instrumentation. On retrouve aussi des systèmes de sécurité automatiques sur chaque modèle de boîte à gants. Tous ces composants permettent le maintien du confinement du début à la fin du procédé et la prévention des risques de fuite.

Dans une boîte à gants régulée sous azote, un purificateur de gaz fait circuler de l’azote (N2) dans l’enceinte pour l’inerter ou la purifier. L’atmosphère devient, alors, exempte d’oxygène et de traces. Elle est extrêmement pure. Quelquefois, la boîte à gants utilise d’autres gaz inertes ou gaz neutre à la place de l’azote, à l’exemple de l’argon.

Comment fonctionne la boîte à gants régulée sous azote ?

La boîte à gants régulée sous azote offre une sécurité accrue pour les produits, procédés ou expérimentations. Son système de purification de gaz intègre un circuit avec une colonne de purification intégrée. Le N2 circule et recircule (après purification) en boucle fermée autour de cette colonne. Elle est notamment recouverte par du cuivre actif et comprend un tamis moléculaire. C’est le cuivre actif qui élimine l’oxygène tandis que le tamis élimine l’humidité, d’où l’atmosphère purifiée.

Les conditions climatiques d’une atmosphère inerte sont aussi paramétrables conformément aux spécificités de l’application mise en œuvre. À l’aide du panneau de contrôle de la boîte à gants, on peut régler la pression, la température et ses différentes conditions internes. Pour un modèle régulé sous azote, il faut un taux d’oxygène et une hygrométrie en dessous de 1 ppm, puis une pression supérieure à celle de l’atmosphère. Cela permet l’évacuation des micropollutions vers l’extérieur. L’atmosphère demeure extrêmement pure.

Dans quels cas utiliser ce type de boîte à gants ?

Une boîte à gants régulée sous azote convient aux manipulations de substances, produits, matières et matériaux sensibles à l’humidité et à l’air. On peut y créer une atmosphère anaérobie, anhydre et d’une très haute pureté. On se sert de ce type de boîte à gants :

  • durant des procédés nucléaires impliquant des éléments radioactifs ;
  • lors de divers process biologiques, pharmaceutiques, médicaux et industriels ;
  • pendant les procédés physiques et chimiques tels que le développement d’oleds et de transistors organiques ou encore de cellules photovoltaïques…

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Obtenir un devis personnalisé











Recevoir par mail une brochure

Recevez une brochure pour une boîte à gants ou un isolateur











Recevoir un Ebook gratuit

Ebook gratuit sur les boîtes à gants et les isolateurs









Être recontacté par un distributeur

Votre distributeur certifié vous recontacte pour répondre à vos questions