Composites textiles – IRT Jules Verne passe à la vitesse supérieure

L’Institut de recherche technologique Jules Verne passe à la vitesse supérieure en inaugurant sur son site de Bouguenais une nouvelle ligne de production automatisée de préformes de composites textiles Madras. Cette nouvelle ligne est le fruit des efforts fournis par les partenaires du projet Wing.

D’un budget à hauteur de 5,6 millions d’euros, le projet piloté par l’IRT est en partie financé par les fonds européens Feder et la région Pays de la Loire. Il associe également des partenaires tels que Fives Machining, Airbus ou Loiretech, depuis le mois d’avril de l’année 2017.

Ce projet a pour but de permettre l’émergence d’un nouveau procédé, 5 à 6 fois plus rapide, en matière de fabrication de matériaux composites textiles, destiné au secteur aéronautique, et ce, à des coûts correspondant aux exigences industrielles.

3 îlots robotisés, dédiés au préformage rapide, au drapage et au placement de fibre constituent la ligne de production afin d’atteindre 300 mm/s, en matière de vitesse de dépose, et 150 kg/h de taux de dépose. Le but est également celui de prouver, par une série d’essais à l’échelle 1, la viabilité technique de la solution, selon les explications de l’IRT Jules Vernes.

En dehors de la réduction des coûts et de l’augmentation des cadences, le procédé limite également les déchets et le taux de chutes de matière. Développé dans le cadre du projet Wing, il participera également à la réduction de l’empreinte carbone de ces industries, selon le chef de projet à l’IRT, Marie Weiss.

Author: Domoina

Share This Post On

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !