Eiffage Métal gagne un contrat de 250 M€ en Écosse

Eiffage Métal, au travers de sa filiale belge Smulders, a gagné un contrat de 250 M€ en Écosse. Le groupe français a annoncé ce jeudi 21 mars qu’il s’agit de son plus gros contrat, lequel consiste à construire des fondations métalliques pour des éoliennes offshore. Cette installation, d’une capacité de 950 Mégawatts, sera mise en œuvre au large du pays.

Le marché a été attribué à Eiffage Métal et à l’entreprise belge DEME, spécialiste des infrastructures marines, par un groupement d’énergéticiens européens, parmi lesquelles figure le groupe français Engie. Pourtant, Eiffage Metal a bien précisé que le montant de 250 M€ concerne sa seule part.

55 fondations de 85 mètres et de 1000 tonnes chacune seront construites dans les usines de Smulders et d’Eiffage Métal en Belgique, en France, au Royaume-Uni et en Pologne. Elles seront ensuite assemblées au Royaume-Uni, puis acheminées au nord-est des côtes écossaises. Une fois sur place, elles seront installées par l’entreprise GeoSea.

Le parc éolien de Moray Offshore Windfarm East va s’étendre sur 295 km2. Lorsqu’il sera opérationnel, il pourra alimenter en énergie près de 950 000 foyers.

Ce contrat permet à Eiffage Métal de réaffirmer sa position de leader du marché des fondations, des pièces de transition et des sous-stations électriques pour les parcs éoliens offshore.

Auteur: Jose

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !