L’entrée de Taïwan sur le marché de l’éolien en mer

Les investisseurs s’intéressent de plus en plus aux divers avantages qu’offre Taïwan grâce à sa croissance exponentielle. Grâce à la maîtrise de l’énergie éolienne en mer, Taïwan ambitionne de changer de manière progressive l’énergie nucléaire par l’énergie verte. Le pays vise ainsi à atteindre 20 % de part des énergies renouvelables dans son mix énergétique.

Actuellement, les investissements dédiés à l’émergence d’une chaîne de fournisseurs en Taïwan suivent la croissance remarquable du secteur de l’éolien en mer dans le pays, avec l’annonce de nombreux projets de parcs éoliens en mer.

Les profondeurs des zones qui ont été identifiées pour l’accueil des premiers projets se trouvent entre 20 à 60 mètres. Les fonds marins de la majorité de ces zones sont complexes. Selon le vice-commissaire de CSC (China Steel Corporation), en charge de l’énergie éolienne, Li-i Wei, le pays doit relever de nombreux défis étant donné que l’éolien en mer y est une industrie nouvelle.

Taïwan possède la meilleure ressource au monde en matière d’éolienne en mer et, avec des objectifs clairs, a établi une politique qui a pour but de profiter de son environnement stable. Des bureaux ont, ainsi, été créés afin de faciliter la collaboration et la coordination interministérielles. Cela permettrait de simplifier les procédures d’applications et de passer outre les obstacles administratifs concernant les processus réglementaires.

Des plans de la chaîne d’approvisionnement ont été établis avec les autorités locales. Ces plans vont de la création à l’entretien des éoliens « on » et « offshore » afin de favoriser la construction d’une industrie innovante, rentable et compétitive.

D’ici 2030, l’objectif du ministère des Affaires économiques de Taïwan est d’installer 1 000 éoliennes, pour atteindre une production de 4 GW d’électricité, avec les éoliennes en mer. Ces fermes devraient, à terme, produire annuellement près de 20 GW, réduire les émissions de CO2 du pays, provoquer des investissements conséquents et créer près de 20 000 emplois.

La position stratégique du pays, proche de l’Asean et de l’Asie du Nord, constitue l’unique point d’entrée dans le continent asiatique et en fait un partenaire incontournable pour une première implantation dans cette région du globe.

Author: Domoina

Share This Post On

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !