Fosse toutes eaux ou fosse septique

Avant 1982, le terme fosse septique était réservé au dispositif qui permet de pré-traiter seulement les eaux-vannes provenant des sanitaires.

Désormais, on l’utilise aussi pour désigner la « fosse toutes-eaux », un dispositif qui peut à la fois collecter les effluents domestiques, liquéfier partiellement les matières polluantes que ceux-ci contiennent, retenir les éléments solides et les déchets flottants.

Dans ce qui suit, nous allons vous expliquer le fonctionnement détaillé de ces deux dispositifs et les différences entre la fosse toutes eaux et fosse septique.

Fosse toutes-eaux et fosse septique : présentation et fonctionnement

fosse-toutes-eaux-ou-fosse-septique

Une fois installée, la fosse septique reste discrète !

La fosse septique est un système destiné à pré-traiter efficacement et à liquéfier les rejets indispensables dans les eaux usées domestiques avant que celles-ci entrent en phase de traitement. Elle requiert une très grande quantité d’eaux pour pouvoir chasser les déchets des toilettes qui vont alimenter la fosse.

Cependant, les eaux sortant de cet équipement ne sont pas encore épurées. La raison ? Ce type d’ouvrage ne peut éliminer qu’une très faible quantité de polluants, voire pas du tout. Des germes bactériens peuvent ainsi être relâchés dans l’environnement au cas où le système de traitement ne serait pas assez fiable.

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Concrètement, les matières solides vont dans un premier temps s’accumuler dans la fosse pour subir une fermentation anaérobie appelée « digestion ». Cette réaction génère du gaz carbonique, du méthane et de l’hydrogène sulfureux.

Il faudra donc installer un conduit d’évacuation de ces gaz et réaliser des vidanges périodiques pour éliminer les matières solides qui se déposent au fond de la cuve.

La fosse toutes-eaux, une alternative innovante

De nos jours, la fosse septique demeure un dispositif de prétraitement des eaux usées. Seulement, elle est désormais appelée fosse toutes eaux (FTE) puisque c’est une version améliorée de son prédécesseur.

La mise en place d’une fosse septique traditionnelle n’est plus autorisée en France. Comme alternative, vous pouvez donc installer une FTE pour précéder un autre dispositif de traitement tel qu’un épandage, un filtre à sable, un filtre compact, etc.

Contrairement à l’ancienne filière qui ne traite que les eaux des toilettes, la FTE peut collecter et pré-traiter l’ensemble des eaux usées domestiques, incluant les eaux ménagères et les eaux-vannes.

Comment fonctionne une fosse toutes eaux ?

L’étape de prétraitement des effluents domestiques se fait en trois étapes :

  • La collecte des eaux : Dans cette première phase, le dispositif va collecter les effluents, mais aussi retenir leurs matières polluantes,
  • La liquéfaction : Il s’agit de liquéfier les éléments solides, ce qui implique une accumulation des graisses et des boues. Le but est d’optimiser le traitement ultérieur des eaux dans la filière de traitement précédente ;
  • La rétention : Lors de cette phase, les matières solides ou boues de décantation se déposent au fond, tandis que les graisses flottent aux dessus de la cuve. Les eaux pré-traitées peuvent alors être envoyées dans le dispositif de traitement.

Bon à savoir : rappelons que, quel que soit le type d’assainissement que vous choisissez, il ne faut pas diriger les eaux pluviales vers votre fosse septique ou FTE. De même, une fosse toutes-eaux (ou fosse septique) ne suffit pas à traiter complètement les effluents : il faudra installer un système de traitement en plus : un épandage ou un massif filtrant, par exemple.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter