Le groupe Saur mise sur la technologie de Riventa pour une eau high-tech

Saur a annoncé avoir fait l’acquisition de l’entreprise Riventa Ltd qui propose des solutions innovantes pour le suivi en temps réel du rendement des pompes des usines productrices d’eau potable. Ces solutions permettent d’optimiser la réduction de la consommation d’énergie dédiée au pompage. Il s’agit d’une acquisition permettant au groupe Saur de se distinguer de ses concurrents comme Suez et Veolia.

Saur a expérimenté la technologie de Riventa Ltd en Île-de-France et a constaté que celle-ci permet des économies d’énergie de plus de 20 % annuellement. C’est pourquoi 64 sites du groupe seront dotés de la technologie de Riventa en 2020.

Dans l’exploitation d’une usine de production d’eau potable, le premier poste de dépenses est l’énergie. L’eau étant un bien précieux et essentiel, selon le président exécutif de Saur, Louis-Roch Burgard, il est indispensable d’optimiser sa gestion avec une empreinte écologie la plus faible possible.

L’eau peut également être un risque majeur (inondations, fortes précipitations, sécheresse…). Le groupe Saur va donc proposer aux intercommunalités, responsables de la prévention des inondations, la gestion des équipements et des conseils afin de limiter l’impact de ces différents fléaux, selon M. Burgard.

Ayant perdu un gros contrat en 2018, celui de Nîmes, Saur compte bien conquérir les pays étrangers. L’entreprise est d’ailleurs déjà présente en Colombie, en Arabie Saoudite et en Espagne et ambitionne de s’implanter à la Pologne et au Qatar. Le plan stratégique du groupe prévoit, fin 2022, de passer de 1,4 à 2 milliards de chiffre d’affaires, dont 30 % à l’étranger.

Le groupe Saur, soutenu par le fonds suédois EQT Partners recherche également des relais de croissance en proposant aux clients de nouvelles offres. Saur est déterminer à miser sur le traitement des eaux qui sont utilisées par les industriels. Sachant qu’il s’agit d’un marché mondial de 100 milliards d’euros.

Saur a fait de ce marché un axe de diversification et de développement majeur. Ainsi, le groupe a créé Saur Industrie afin de fournir en eau process les usines. Il s’agit d’une activité qui n’est encore estimée qu’à 20 millions d’euros que le groupe souhaite rapidement porter à 100 millions d’euros.

Author: Domoina

Share This Post On

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !