L’industrialisation du bio boudée par la FNAB et la Confédération paysanne

La question du chauffage des serres en bio a été, depuis quelques mois, source de discorde et l’élection d’un défenseur de l’agriculture biologique industrialisée a provoqué le mécontentement de la Confédération paysanne et la FNAB qui dénoncent l’industrialisation du bio.

Ainsi, la Confédération paysanne et la FNAB ont alors décidé de se retirer du comité bio de l’Interfel (interprofession des fruits et légumes) considérant cette élection comme une provocation.

Le chauffage des serres en bio favorise son industrialisation. Si la pratique n’est pas interdite au niveau européen, la production à contre-saison n’est, cependant, pas acceptée, selon la précision du secrétaire national légumes à la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB), Jean-Paul Gabillard.

Ce dernier espère également que cette question fera l’objet d’un débat en juillet, lors du Comité national de l’agriculture biologique (Cnab). Le respect du cycle naturel est imposé par le cahier des charges bio et lorsque le droit européen n’apporte aucune précision quant aux pratiques conformes et non-conformes, cette instance doit se charger de proposer un guide de lecture des règlements bio.

Author: Domoina

Share This Post On

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !