La réutilisation de l’eau dans la filière agroalimentaire est incontournable

La réutilisation de l’eau dans le secteur exige beaucoup de précautions, étant donné les risques sur la qualité du produit fini. Le « Re-Use » dans le milieu industriel est une réalité maîtrisée, selon Veolia, que ce soit dans les secteurs des boissons, des produits laitiers, de la transformation des légumes ou de la viande.

À travers sa filiale Veolia Water Technologies, le leader mondial dans le domaine du traitement d’eau en milieu industriel et municipal propose des solutions rentables et efficaces à chaque application des industriels français dans la filière agroalimentaire en respectant l’ensemble des contraintes réglementaires et environnementales.

Veolia propose une offre destinée à l’analyse des consommations en eau de l’usine qu’elle a construite, le SCREEN Platinium, qui donne la possibilité d’effectuer un diagnostic du management de l’eau sur le site industriel.

Les enjeux actuels du « Re-Use » consistent à soutenir la croissance de l’entreprise et la continuité de ses activités. L’eau est en effet une matière première précieuse qui, en cas de rupture, entraîne des risques de rupture pour différents services liés : nettoyage, transport, process, refroidissement, etc. Une rupture qui peut être la source de l’arrêt total de l’usine.

Afin de sécuriser leur approvisionnement en eau, les industriels optent pour la réutilisation et le recyclage des eaux/effluents résidentielles. Ils peuvent, en effet, tirer avantage des coûts moins onéreux, d’une économie de consommations de produits chimiques et d’une eau d’une meilleure qualité en produisant leur propre eau.

Depuis 1980, la consommation mondiale en eau augmente de 1 % par an environ. Cette demande en eau devrait davantage augmenter au même rythme jusqu’en 2050. Ce qui va représenter 20 à 30 % d’augmentation.

Selon les explications de Veolia, l’usage de l’eau potable est capital. Parvenir à limiter l’impact que peuvent avoir les autres activités, notamment industrielles, sur les réserves d’eau est donc devenu indispensable.

Il est ainsi crucial d’inscrire l’eau dans les plans RSE pour l’ensemble des entreprises puisque la réduction des prélèvements d’eau liés au stress hydrique est devenue une préoccupation nationale et mondiale.

Author: Domoina

Share This Post On

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !