Safran relève le défi de faire rouler les avions à l’électrique

Après plusieurs années de recherche et de développement, Safran relève le défi de faire rouler les avions à l’électrique.

Lors du prochain salon aéronautique de Farnborough, la marque entend dévoiler ses nouveaux moteurs électriques destinés à être installés dans les trains d’atterrissage pour assurer l’«e-taxiing », c’est-à-dire le taxi électrique.

Bien entendu, faire voler un avion commercial en utilisant seulement l’énergie électrique semble encore une utopie. Pour le moment, les spécialistes de Safran se sont contentés de le faire rouler sur le tarmac des aéroports grâce à des moteurs électriques innovants.

En 2012, le kérosène était encore la seule source d’énergie primaire utilisée par un avion commercial. Ce carburant permet de générer trois autres sources d’énergie secondaires (hydraulique, pneumatique et électrique).

Selon les conditions d’utilisation, environ 5 % à 6 % du kérosène sont ainsi dédiés alimenter ces sources secondaires non propulsives. Le moteur développé par Safran devrait donc permettre d’économiser environ 4 % de carburant pendant les opérations de taxi. À titre d’informations, le roulage avant le décollage ou après l’atterrissage dure en moyenne 10 à 15 mn.

À l’origine de ce projet, Safran a développé un partenariat avec l’Américain Honeywell. Cependant, le produit qu’ils ont mis en œuvre (Electric Green Taxiing System) s’est révélé décevant. Il était à la fois lourd et cher, d’autant qu’il ne répondait pas aux spécifications prévues.

Safran a donc décidé de concevoir seul son produit. Son nouveau moteur électrique sera proposé en option sur les avions A320 neufs. Le PDG de la société Safran avance que les compagnies aériennes qui choisissent cette solution peuvent s’attendre à un retour sur investissement en 3 à 4 ans.

Auteur: Jose

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !