STX France achève la SeeOs

Connue mondialement pour ses paquebots, la société STX France achève la SeeOs (Scalable Efficient Evolutive Offshore Station), la plus grande sous-station électrique en un seul module. C’est une unité capable de délivrer une puissance de 385 MW. Elle sera destinée au champ éolien offshore Arkona, mis en œuvre en mer Baltique, au nord-est de Rostock.

La sous-station a été développée par l’énergéticien E.ON, en collaboration avec le groupe Statoil et l’opérateur de réseau électrique 50Hertz.

Selon le constructeur naval, la partie supérieure et les fondations de la sous-station pèsent respectivement 4 000 et 1200 tonnes. Elle mesure de 15 mètres de haut, 35 mètres de large et 50 mètres de long.

Pour promouvoir la fiabilité de sa sous-station, STX France a tiré profit de son savoir-faire dans la construction navale. Elle s’est également appuyée sur ces programmes de R&D pour optimiser les topsides et les fondations de la SeeOs.

Les nombreux procédés qu’elle a développés lui ont permis d’atteindre plusieurs objectifs techniques, à savoir une plus grande résistance au milieu marin (20 ans), une baisse des coûts du kWh et une réduction des coûts de production.

Le parc sera composé de 60 éoliennes de 6 MW, fournies par Siemens. Le montant total de l’investissement s’élève à 1,5 milliard d’euros. À partir de 2019, la sous-station permettra d’alimenter environ 400 000 foyers en énergie électrique renouvelable.

Auteur: Jose

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !