Les systèmes de réfrigération respectueux de l’environnement

Les professionnels œuvrant dans le domaine de la réfrigération et le refroidissement sont, aujourd’hui, sommés d’utiliser des installations de froid respectueuses de l’environnement. Cette contrainte est la conséquence directe des réformes de la F-Gaz, la réglementation encadrant ce secteur en Europe. Elle vous laisse jusqu’en 2030 pour rendre plus écologiques vos systèmes frigorifiques.

Réglementation F-Gaz : ce qu’il faut retenir

La F-Gaz est devenue plus stricte en 2015, date de l’interdiction définitive des chlorofluorocarbures ou CFC et des hydrochlorofluorocarbures ou HCFC. Ces réfrigérants nuisent fortement à l’environnement et présentent un Potentiel de Réchauffement Planétaire ou PRP (qu’on désigne en anglais Global Warming Power ou GWP) très élevé. Ils détruisent, de ce fait, la couche d’ozone et aggravent le réchauffement planétaire.

L’élimination des CFC et des HCFC sera suivie par celle des hydrofluorocarbures ou HFC en 2030. Bien que moins nocifs pour l’environnement, les effets de ces gaz réfrigérants sont encore estimés trop importants. Leur utilisation est réglementée jusqu’à cette échéance.

Les seuls réfrigérants utilisables à partir du 1er janvier 2030 seront les fluides frigorigènes naturels, connus pour leurs très faibles GWP. Pour une réfrigération respectueuse de l’environnement, vous devez donc utiliser ces réfrigérants naturels au plus vite. Avec toutes ces mesures restrictives, la F-Gaz compte réduire jusqu’à 80 % les émissions de gaz à effet de serre dans ce domaine.

Quels sont les systèmes de réfrigération les plus écologiques ?

Quels systèmes de réfrigération pour suivre les normes en vigueur et participer à la préservation environnementale ? Il vous est indispensable de vous équiper d’installations compatibles avec les fluides frigorigènes naturels, en l’occurrence l’ammoniac, le dioxyde de carbone et les hydrocarbures.

La réfrigération à l’ammoniac ou NH3 (R 717)

L’ammoniac est un fluide frigorigène qui impacte très peu la couche d’ozone et qui n’émet pas de gaz à effet de serre. Ses performances de réfrigération sont également appréciables, d’où son utilisation de plus en plus fréquente dans les industries et les locaux équipés de grandes installations frigorifiques. En raison de son inflammabilité et de sa toxicité, ce système est plutôt difficile à mettre en place. Les précautions en matière de sécurité à respecter sont également nombreuses pour pouvoir l’utiliser.

La réfrigération au dioxyde de carbone ou CO2 (R744)

Les impacts du dioxyde de carbone sur l’environnement sont minimes. Vous pouvez vous en servir sur différents systèmes de réfrigération et de refroidissement. Le volume massique de ce fluide inorganique pur étant faible, vous pouvez réduire la consommation de réfrigérant et d’énergie pour refroidir votre installation qui deviendra, ainsi, moins énergivore, donc plus respectueuse de l’environnement. Autres avantages du CO2, il n’est pas toxique et n’est pas inflammable. Les équipements utilisés doivent simplement être capables de supporter une pression d’usage élevé. Ce sont des coûts à prendre en compte dans l’investissement de départ.

La réfrigération aux hydrocarbures

Le propane (R290), le butane (R600a), et l’isobutane (R600) sont les hydrocarbures classés comme réfrigérants naturels. Ils ont de faibles impacts environnementaux. Ils peuvent être utilisés pour refroidir les congélateurs, les armoires et vitrines réfrigérées, les chambres froides commerciales, etc. Toutefois, ces gaz sont extrêmement inflammables, il ne faut pas dépasser une certaine limite de charge sur les installations. Voilà pourquoi, on ne les utilise que très rarement.

Réfrigération respectueuse de l’environnement : quel système choisir ?

La phase de migration vers la réfrigération durable est une obligation pour les professionnels. Beaucoup choisissent d’utiliser les systèmes fonctionnant au CO2 pour plusieurs raisons :

  • Le GWP de cette matière est la référence pour tous les autres réfrigérants alternatifs.
  • Son potentiel d’appauvrissement sur la couche d’ozone (ODP) est égal à O.
  • Il est disponible et abordable.
  • Il ne présente aucun risque à l’utilisation.
  • Il s’utilise avec tous les matériaux sans devenir corrosif.

Les installations de réfrigération industrielles, agroalimentaires, commerciales, les pompes à chaleur… rechargeables avec le CO2 se multiplient.

Comment convertir vos installations au CO2 ? Des techniciens qualifiés doivent diagnostiquer vos systèmes de froid, puis vous aider à les adapter à ce fluide frigorigène. Le changement et l’intégration de nouveaux composants peuvent être indispensables. Des pièces de rechange, des groupes de condensation, des évaporateurs, des compresseurs… pour chambres froides et autres équipements frigorifiques sont proposés par des spécialistes comme Friga-Bohn. Cette marque est une pionnière dans la conception de technologie de réfrigération respectueuse de l’environnement. Elle fabrique des équipements de froid certifiés d’origine constructeur et répondant aux exigences imposées par les normes actuelles, dont la compatibilité avec les réfrigérants naturels.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Obtenir un devis personnalisé











Recevoir par mail une brochure

Recevez une brochure pour une boîte à gants ou un isolateur











Recevoir un Ebook gratuit

Ebook gratuit sur les boîtes à gants et les isolateurs









Être recontacté par un distributeur

Votre distributeur certifié vous recontacte pour répondre à vos questions