Transformer les déchets domestiques en éléments fertilisants, c’est possible !

Certains peuvent trouver cela déplaisant, mais sachez que les déchets humains sont remplis de nutriments pouvant être recyclés.

En réalité, le fait de transformer les déchets domestiques en éléments fertilisants peut être une bonne solution pour promouvoir la durabilité agricole afin d’assurer une meilleure indépendance économique de certains pays, notamment ceux en développement.

Des chercheurs de l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign ont mené une étude de faisabilité de la réutilisation des nutriments provenant des déchets humains.

Pour ce faire, ils ont examiné 56 des plus grandes villes des six continents et se sont basé sur plusieurs facteurs (distance de transport, densité de la population, terres cultivées, besoins en nutriments des cultures, types de produits les mieux adaptés, etc.).

Selon ces spécialistes, les eaux usées traitées peuvent être utilisées pour irriguer et fertiliser simultanément les cultures près des villes, comme dans de nombreuses régions d’Afrique, d’Asie et d’Europe.

Entre autres, l’étude a montré que si le Caire et l’Égypte utilisent toutes les ressources en azote de leurs eaux usées, ils pourraient réduire de moitié leurs importations d’engrais azotés.

Toutefois, ce n’est pas une bonne solution lorsque les nutriments doivent parcourir de plus longues distances. Dans les villes trop éloignées des terres agricoles, comme c’est le cas pour New-York et Boston, il faudra encore développer des technologies avancées pour récupérer des nutriments plus concentrés afin qu’ils puissent s’adapter aux distances de transport plus longues.

Auteur: Jose

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !