Ballard Power Systems, et Siemens envisagent de développer conjointement une unité de pile à combustible

Le fabricant canadien de piles à combustible, Ballard Power Systems et le géant industriel allemand Siemens envisagent de développer conjointement une unité de pile à combustible pour la plateforme ferroviaire Mireo de Siemens. En travaillant ensemble, les deux entreprises vont développer une nouvelle génération de piles à combustible avec un cycle de vie particulièrement long, une densité de puissance élevée et une efficacité améliorée.

L’Université technique de Rhénanie-Westphalie est un des partenaire dans ce projet de recherche. Le Ministère fédéral des Transports et des Infrastructures numériques (BMVI) soutiendra Siemens à travers un financement d’un montant de 12 millions d’euros. Ce fonds entre dans le cadre du « Programme national d’innovation technologique dans le domaine de l’hydrogène et des piles à combustible », un programme coordonné par l’Organisation nationale allemande pour la technologie de l’hydrogène et des piles à combustible (NOW GmbH).

Pour Sabrina Soussan, PDG de la division Siemens Mobility, cette collaboration est une étape importante qui vise à remplacer les véhicules à moteur diesel par des véhicules sans émissions. L’objectif est de proposer une mobilité durable et respectueuse du climat sur le long terme afin de proposer des solutions de trains plus flexibles.

À l’avenir, cette coopération devrait permettre de développer un système de traction modulaire et évolutif grâce à l’utilisation des piles à combustible intégrées dans la plate-forme du train Mireo. Cette technologie devrait être opérationnelle à l’horizon 2021.

Auteur: Jose

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !