Éolien : les raccordements sont en baisse

Si on se réfère au dernier tableau de bord publié par le Ministère de la Transition écologique dans le secteur de l’éolien, les raccordements sont en baisse en 2018. Au cours du troisième trimestre, le parc de nouvelles installations éoliennes raccordé était seulement de 288 mégawatts (MW), contre 512 MW au troisième trimestre 2017.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2018, 676 MW ont été installés, alors que pour l’année précédente, le bilan était de 1 070 MW.

Pour 2018, l’objectif fixé par la programmation pluriannuelle de l’énergie était de 15 000 MW. Étant donné que la puissance totale installée avait atteint 14 275 MW le 30 septembre 2018, la France pourrait donc se féliciter de sa réalisation.

En réalité, il faut aussi prendre en compte les volumes de projets qui sont en cours de développement. Grâce à cela, la France peut donc avoir bon espoir que la puissance installée pourrait encore s’améliorer.

Selon l’association France Énergie éolienne, la filière possède assez d’éléments pour atteindre l’objectif de la PPE, soit de 3 200 MW de capacité éolienne offshore et de 26 000 MW de capacité éolienne terrestre installée en 2023.

Pour y parvenir, Olivier Perot, président de FEE, avait toutefois souligné que la filière doit tenir ses engagements en termes de planifications sur le long terme, et ce, malgré les complexités réglementaires.

Auteur: Jose

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !