Quelles sont les meilleures chaudières gaz à condensation ?

Quelles sont les meilleures chaudières gaz à condensation ?

BOOSTHEAT.20

Les meilleures chaudières gaz à condensation sont celles qui répondent en premier lieu aux critères dictés par vos besoins.

Ce sont également celles qui vous apporteront un confort thermique sans être trop énergivores, et qui disposent d’une durée de vie considérable pour en faire un atout écologique.

Outre ces qualités, la chaudière gaz à condensation doit également vous permettre de prétendre aux aides des collectivités et de l’État.

Il est bon de savoir qu’une chaudière gaz à condensation peut assurer un meilleur rendement qu’une chaudière traditionnelle ou basse température. Grâce à la technologie de condensation, elle a la capacité d’être plus performante en réutilisant les fumées produites par la combustion du gaz au lieu de les rejeter directement dans l’environnement extérieur. La chaleur latente de la vapeur d’eau contenue dans les fumées lui permet d’obtenir de la chaleur pour préchauffer l’eau du circuit de chauffage.

Quels sont les différents éléments à prendre en considération ?

Pour trouver la meilleure chaudière gaz à condensation, vous devez prendre en considération les éléments suivants :

Sa fonction

Si vous voulez profiter d’eau chaude sanitaire et chauffer votre maison, une chaudière gaz à condensation combinant un haut rendement et la présence d’un cumulus intégré vous apportera un confort maximal.

Vous profiterez ainsi d’un bon confort thermique sans avoir à payer une facture trop élevée.

La chaudière gaz condensation pourra également subvenir uniquement à votre production d’eau chaude sanitaire si votre équipement de chauffage est déjà raccordé à une autre source d’énergie (bois ou électricité…). Elle sera particulièrement adaptée aux petites surfaces grâce à la taille réduite des chaudières murales, avec différentes options de production (instantanée, micro-accumulation ou accumulation) en fonction notamment de votre nombre de salles de bain.

Sa puissance

La puissance d’une chaudière gaz à condensation vous fournit des informations quant à sa capacité à produire de la chaleur.

Ces dernières ont généralement une puissance modulable comprise entre 5 et 25 kW vous permettant ainsi de paramétrer la puissance à délivrer en fonction de la superficie de votre habitation.

Par exemple, si vous habitez dans un petit logement de 50m2, une chaudière gaz à condensation de 10 kW suffira à assurer votre production de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

Par contre, si votre logement a une superficie de plus de 100m2 et souffre d’une mauvaise isolation, il vous faudra installer une chaudière gaz à condensation qui a une puissance supérieure 20 kW.

Votre isolation jouera donc un rôle important sur la puissance de l’équipement que vous aurez à installer, tout comme le nombre de salles de bains à alimenter simultanément. Le nombre de personnes habitants dans le logement est donc un paramètre à prendre également en considération.

Le type d’évacuation des fumées

Il existe 2 types d’appareils d’évacuation des fumées :

  • Les appareils de type B prélevant l’air nécessaire à la combustion de la chaudière à l’intérieur du logement.
    • La Ventilation mécanique contrôlée gaz (VMC Gaz) – Il s’agit d’un système répandu dans les logements collectifs, qui permet à la fois d’extraire les fumées de combustion et l’air vicié du logement vers l’extérieur. C’est un type de VMC spécifique adapté pour évacuer des fumées chaudes. La VMC Gaz apporte l’assurance d’avoir un flux d’air et une évacuation optimale des fumées, ainsi qu’un aspect sécurité important puisque la chaudière s’arrêtera si la VMC ne fonctionne plus.
    • Le tirage naturel – Celui-ci récupère également l’air présent dans le local où la chaudière est installée pour l’évacuer vers l’extérieur. Il est important qu’une entrée d’air venant de l’extérieur du local soit installée et entretenue afin de garantir une qualité de combustion optimale, sans risque de production de gaz toxiques pour les habitants du logement.
  • Les appareils de type C à circuit de combustion étanche
    • La cheminée Ventouse (ou à flux forcés) permet via un même conduit à double flux de récupérer l’air provenant de l’extérieur du local pour la combustion de la chaudière et d’y rejeter les fumées de combustion.

Les condensats doivent également être évacués via un conduit d’évacuation relié aux eaux usées, que l’on reliera idéalement à un neutraliseur de condensat évitant la dégradation du circuit d’évacuation à cause d’une acidité trop élevée.

Le stockage de votre eau chaude

  • Ballon d’eau chaude (cumulus) – Pour les logements nécessitant un besoin simultané de plusieurs salles de bain, le cumulus est l’option la plus recommandé.
    Ce type de stockage nécessite un espace dédié puisque le cumulus prend de la place. Ce dernier pourra soit être intégré dans votre chaudière gaz au sol, soit via un cumulus séparé dont la distance avec la chaudière devra être la plus courte possible pour éviter les déperditions de chaleur.
  • La production instantanée – Le principe de fonctionnement est de chauffer l’eau uniquement quand on en a besoin. Elle convient parfaitement aux surfaces inférieures à 90m2 pourvus d’une seule salle de bain. Elle reste cependant déconseillée dans les régions les plus froides car elle cannibalise la production de chauffage et peut occasionner une baisse de température.
  • Micro-accumulation et mini-accumulation – Permet de constituer une petite réserve d’eau pour répondre à un besoin plus important sans impacter la température du réseau de chauffage. La micro-accumulation apportera plus de confort si vous êtes au nombre de 3 ou 4 mais n’utilisez qu’une salle de bain. La mini accumulation, toujours adaptée à une salle de bain, disposera d’une réserve un peu plus importante avec un ballon d’eau généralement inférieur à 5 litres.

Quelle chaudière gaz à condensation ?

Même si elles utilisent le même principe de fonctionnement, il existe des différences en termes de performance parmi les différents modèles vendus sur le marché. Il est donc d’une grande importance que vous fassiez votre choix avec soin.

  • Vous devrez obligatoirement vous tourner vers les modèles à Très Haute Performance Energétique si vous souhaitez pouvoir prétendre aux aides en vigueur.
    Ce label de qualité implique une efficacité énergétique saisonnière (ETAS) supérieure à 92%, mais sachez que les chaudières à condensation les plus performantes enregistrent des ETAS allant jusqu’à 98%. Sa faible consommation d’énergie vous permettra en moyenne d’économiser jusqu’à 25 % sur votre facture énergétique par rapport à une chaudière classique. Moins émettrice de CO2, la chaudière gaz à condensation vous aidera également à réduire vos émissions nocives pour l’environnement.
  • Combinée avec un autre appareil de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable comme une pompe à chaleur, la chaudière gaz à condensation vous permettra d’économiser davantage d’énergie. La pompe à chaleur exploitera alors les calories présentes dans l’air pour chauffer votre maison, et la chaudière à condensation réduira vos émissions de Co2 en fonctionnant pendant les périodes les plus froides de chauffer votre logement de façon écologique.
  • Dans une chaudière thermodynamique, la technologie d’une chaudière gaz à condensation et celle d’une pompe à chaleur air-eau cohabitent grâce à une alimentation 100% gaz et permettent d’atteindre un rendement exceptionnel. En effet, celui-ci peut doubler (200 %) celui d’une chaudière gaz à condensation classique. Votre facture énergétique peut alors être divisée jusqu’à 2 fois grâce à la chaudière thermodynamique. Cette dernière ne consomme en effet que 1 kWh d’énergie pour produire 2 kWh. Ce qui est non-négligeable surtout si vous souhaitez réellement réduire votre facture.

Les autres critères à considérer

Pour choisir la meilleure chaudière gaz à condensation, prenez en compte les types de matériaux utilisés, le lieu de fabrication de l’équipement, le niveau de service inclus ou proposé par le constructeur, etc.

Optez pour une chaudière disposant d’un thermostat intégré qui vous permet de moduler votre consommation et ainsi d’éviter de surconsommer. Certains fabricants peuvent vous proposer des applications mobiles qui vous donnent la possibilité de connaître l’échéance de la maintenance de votre équipement, vous permettent de suivre son statut et de vérifier son bon fonctionnement.

Les aides comme le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), la Prime énergie, l’éco-PTZ, les subventions de l’Anah ou la Prime Coup de Pouce peuvent vous être octroyées si vous optez pour l’installation d’une chaudière gaz à condensation dans votre logement en prenant soin de la faire installer par un artisan labellisé RGA (Reconnu garant de l’environnement).

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Obtenir un devis personnalisé











Recevoir par mail une brochure

Recevez une brochure pour une boîte à gants ou un isolateur











Recevoir un Ebook gratuit

Ebook gratuit sur les boîtes à gants et les isolateurs









Être recontacté par un distributeur

Votre distributeur certifié vous recontacte pour répondre à vos questions