Total s’intéresse à l’exploitation de barrages hydroélectriques en France

Selon l’annonce de son PDG lors d’une interview à Capital, le lundi 27 août, Total s’intéresse à l’exploitation de barrages hydroélectriques en France.

Il a évoqué que le groupe pétrolier se portera candidat pour le renouvellement des concessions de plusieurs infrastructures hydroélectriques françaises qui sont actuellement possédées par l’État et majoritairement opérées par Engie et EDF.

En 2010, une série d’appels d’offres a été lancée pour dix barrages qui représentent environ 20 % de la puissance hydroélectrique installée dans l’Hexagone. Mais leur concession ne s’est jamais concrétisée.

En 2015, la Commission européenne a accusé la France d’avoir conforté la position dominante d’EDF dans ces infrastructures. Ce n’est qu’en février, que le gouvernement a donné son accord concernant l’ouverture des concessions hydroélectriques à la concurrence.

Pour Patrick Pouyanné, le pétrole demeurera encore longtemps l’énergie la plus prisée et la plus facile à transporter. Pourtant, Total ne le considère plus comme une source de croissance forte sur le long terme.

Aujourd’hui, le groupe souhaite investir davantage dans le bas carbone et dans divers secteurs, à savoir l’électricité, l’hydroélectricité, le solaire et le gaz.

Auteur: Jose

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Ne ratez plus une innovation ! Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter. Toutes les actus du site, et bien plus, dans votre boîte aux lettres !