Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Listes des agréments micro-station Tricel

Selon l’article 7 de l’arrêté du 07/09/09, modifié par l’arrêté du 07/03/12, les micro-stations d’épuration doivent disposer d’un numéro d’agrément national délivré par le ministère de la santé ou de l’Environnement. Celui-ci doit être publié au Bulletin officiel.

Autrement dit, les systèmes qui ne figurent pas dans les listes des agréments micro station sont considérés comme non conformes. Par contre, lorsqu’elles disposent de ce numéro d’enregistrement, les micro-stations peuvent être installées sur simple information du Service des Eaux ou du Service public de l’Assainissement non collectif (SPANC).

Cette réglementation exclut les dispositifs qui font l’objet d’une application technique spécifique et qui ont obtenu une dérogation du SPANC.

Dans ce dossier, nous allons voir les normes applicables à ces dispositifs et les listes des agréments micro-station Tricel.

Les réglementations en vigueur concernant les micros stations

Conformément aux directives européennes, le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement durable et de la Mer précise que les micro-stations doivent:

  • Obtenir un agrément ministériel garantissant leur fabrication selon la législation française,
  • Avoir un numéro CE garantissant que le dispositif répond aux directives européennes,
  • Répondre aux critères fixés par l’arrêté du 07/09/09 dans sa fiche technique. Ce texte stipule les prescriptions techniques qui s’appliquent aux systèmes d’assainissement individuel (taux de charge DBO5, nombre d’Équivalents habitants, etc.),
  • Se conformer à la norme DTU 64.1 de mars 2007. Celle-ci indique la dimension des fouilles, la nature de la pose et de remblaiement de la micro station.

Nous allons maintenant vous fournir un exemple concret des agréments ministériels délivrés aux micro-stations Tricel.

Liste des agréments des micro-stations Tricel

Les micro-stations d’épuration de 1 jusqu’à 20 EH de Tricel font l’objet de plusieurs certifications et agréments ministériels dans le cadre du traitement des effluents domestiques.

  • Entre autres, les caractéristiques techniques ainsi que les performances épuratoires de ces dispositifs satisfont aux exigences de la norme NF EN 12 566-3, annexe ZA.
  • Ils sont également conformes à l’arrêté ministériel du 7 septembre 2009 modifié par l’arrêté du 7 mars 2012 (prescriptions techniques).
  • Les agréments ministériels de la micro-station sont publiés au Journal officiel du 3 janvier 2013. Ce qui permet à l’utilisateur de choisir librement ce système comme dispositif ANC lorsque la configuration du site le permet,
  • Etc.

En ce qui concerne les micro-stations Tricel de 21 à 500 EH, ces dispositifs satisfont aux exigences de la norme NF EN 12566-3 et à celles de l’arrêté du 22/06/07 (rendement minimum de 60 %, concentration maximale de 35 mg/l en DBO5, rendement minimum de 60 % en DCO, rendement minimum de 50 % en MES.)

À ces mots, comprendre les différentes réglementations concernant l’agrément des micro-stations peut être assez complexe, notamment si vous êtes un novice dans le domaine de l’assainissement.

Cependant, elles sont importantes dans la mesure où elles garantissent la qualité, la performance et la fiabilité de voter équipement. Ainsi, en choisissant une micro station Tricel de 1 à 20 EH, vous pouvez par exemple bénéficier d’une garantie de 20 ans sur la cuverie et de 2 ans sur les équipements électromécaniques.

À cela s’ajoute la garantie décennale sur les travaux d’installation, sous certaines conditions.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter