Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Entretenir une microstation d’épuration

Lorsqu’on cherche à choisir un dispositif d’assainissement autonome, il est nécessaire de se poser la question de l’entretien. Puisque nous avons un portail dédié aux microstations d’épuration, nous regardons de près comment entretenir une microstation d’épuration.

entretenir une microstation d'épuration

Pourquoi entretenir une microstation d’épuration ?

C’est une question bête, mais qu’il faut poser avant de commencer.

Entretenir une microstation d’épuration est important car un dispositif en mauvais état de fonctionnements peut engendrer des coûts supplémentaires. Un entretien régulier vous assure du bon fonctionnement mécanique de la microstation et de ses performances épuratoires.

Dans le pire des cas, un dispositif en mauvais état peut même endommager l’environnement et votre santé, et vous occasionner d’importants frais de réhabilitation !

L’entretien de la microstation d’épuration

L’entretien d’une microstation d’épuration comporte trois volets :

  • l’entretien « quotidien »
  • l’entretien annuel
  • la vidange

Au quotidien

L’entretien quotidien peut être fait par le propriétaire du dispositif, au quotidien. Il s’agit simplement de vérifier de temps en temps si le dispositif fonctionne bien, si les aérations ne sont pas bouchées, ou si aucune mauvaise odeur ne se dégage, par exemple.

Si vous ne savez pas quoi faire, ces étapes sont décrites dans le guide de l’utilisateur, que vous recevez lors de l’installation de la microstation.

À l’année

Il est préférable de faire entretenir son dispositif d’assainissement autonome tous les ans, quel qu’il soit. Cependant, dans le cas d’une microstation, c’est d’autant plus important, car il existe de nombreux éléments mécaniques ou électriques qui peuvent être fautifs.

Lors d’une visite d’entretien annuelle, le professionnel de l’assainissement vérifie le bon fonctionnement de la microstation et de tous ses composants, et mesure le niveau des boues. C’est en fonction de cette mesure que vous déterminerez le moment auquel il sera nécessaire de vidanger.

Comme pour les chaudières, la plupart des fabricants ou des installateurs de microstations proposent des contrats à l’année. C’est probablement une bonne solution, car vous ne vous souciez de rien ! Pour un contrat de ce type, comptez environ 150€ par an, en fonction du prestataire.

La vidange

L’étape de la vidange est probablement la pluys coûteuse de l’entretien. Elle doit être effectuée par un professionnel agréé, lorsque le volume des boues dans la première cuve atteint 30% du volume total de la cuve.

Le coût de la vidange peut aller jusqu’à 300€, et c’est une opération obligatoire pour le bon fonctionnement de la microstation d’épuration.

Cependant, il faut savoir que les fréquences théoriques qui sont annoncées par les fabricants sont calculées par les autorités à partir de données éloignées des conditions réelles d’utilisation. La fréquence de vidange d’une microstation dépend surtout de la taille de la cuve.

Certains fabricants proposent des modèles avec des cuves plus ou moins grandes, voire plusieurs dimensions de cuves pour un même modèle.

Tricel, par exemple, pour son modèle 5 EH, propose des cuves de 3 000 ou de 4 000 litres, en fonction de l’occupation réelle du logement, qui peut être plus ou moins proche des 5 habitants.

En réalité, vous pouvez considérer qu’il faut réaliser une vidange tous les un à deux ans.

Conclusion : le coût de l’entretien

Entretenir une microstation a forcément un coût. À l’aide des informations que nous vous avons données, vous pouvez vous rendre compte que l’entretien vous coûterait dans le pire des cas 350€ par an : 300€ de vidange tous les deux ans et 200€ de contrat d’entretien.

C’est un coût à prendre en compte, auquel il faut ajouter les coûts de fonctionnement, par exemple l’alimentation électrique (jusqu’à 50€ par an).

Lorsque vous choisissez un modèle de microstation d’épuration, pensez donc bien à considérer vos différentes options d’entretien !

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Remplissez le formulaire pour accéder instantanément au guide d'achat gratuit :

Données partagées avec un sponsor - conformément à notre politique de confidentialité!