Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Coût d’une micro-station

Si votre logement n’est pas relié au tout à l’égout, vous êtes dans l’obligation de procéder à l’installation d’un système d’assainissement non collectif. Depuis quelques années, les micro-stations d’épuration ont le vent en poupe : les propriétaires sont séduits par leur compacité et leur facilité d’installation.

Bien que le coût d’une micro-station semble élevé, ce système est toutefois plus compétitif que les filières traditionnelles. En effet, elle n’a pas besoin d’une zone d’épandage, et affiche une excellente performance épuratoire.

Combien ce type de dispositif va-t-il vous coûter ? Quel budget devez-vous prévoir pour son fonctionnement et son entretien ?

Dans ce dossier, nous répondons à toutes vos questions.

Coût d’une micro-station : le prix du dispositif

Quand on parle de dispositif, on fait notamment référence aux cuves qui composent la microstation.

En effet, une microstation comprend 3 cuves :

  • Tout d’abord, les eaux usées passent dans une première cuve pour être décantées (décantation primaire). Les matières lourdes en suspension dans l’eau se déposeront au fond, tandis que les matières légères remontent en surface pour être éliminées dans la seconde cuve.
  • Les effluents domestiques arrivent alors dans une seconde cuve, également appelée bassin de réaction. Dans celle-ci, des bactéries présentes naturellement dans l’eau digèrent les matières polluantes restantes.
  • Enfin, les eaux épurées passent dans une troisième cuve pour être clarifiées (décantation secondaire). Une fois ces étapes passées, l’eau traitée peut être relâchée dans la nature sans aucun danger pour la santé et pour l’environnement.
cout-micro-station

La coupe transversale d’une micro-station (ici, Tricel) permet de bien comprendre le fonctionnement.

Le prix d’achat de ce dispositif peut varier d’un fabricant à l’autre, mais aussi en fonction du dimensionnement de votre logement (exprimé en Equivalent-Habitants).

  • Pour 1 à 6 EH, une microstation peut coûter entre 5 000 et 8 000 euros HT.
  • Pour 7 à 10 EH, prévoyez environ 7 000 à 10 000 euros HT.
  • Pour 11 EH et plus, le prix commence à 8 500 euros.

Attention toutefois, car le coût d’une micro-station ne se limite pas au prix d’achat du dispositif. Il faut également prévoir un budget pour assurer son bon fonctionnement et pour faire les vidanges.

Autres éléments à ne pas négliger

Voici quelques conseils pour éviter des dépenses inattendues ou inutiles concernant votre système d’assainissement.

Comparez plusieurs devis

Le prix d’une microstation peut varier en fonction du type de matériau de fabrication de la cuve (le PRV est par exemple une excellente alternative). À cela s’ajoutent les tarifs des prestations qui accompagnent votre dispositif (transport, terrassement, raccordement, etc.).

Le mieux serait de comparer plusieurs devis, d’autant plus que certains fabricants peuvent inclure toutes ces prestations dans le prix d’achat du dispositif.

Pensez aux entretiens réguliers

Une microstation d’épuration est un dispositif conçu pour fonctionner en permanence et pendant plus d’une dizaine d’années.

Pour assurer sa fiabilité et sa durabilité dans le long terme, elle doit donc faire l’objet d’un contrôle et de maintenance régulier.

Le coût d’une telle opération est d’environ 150 à 200 euros par an.

N’oubliez pas les vidanges

À ces 200 euros, il faut également allouer un budget supplémentaire pour les vidanges des boues lorsque leur hauteur atteint le tiers du volume de la cuve de décantation primaire.

La fréquence de vidange dépend notamment de la taille de la cuve, mais aussi du nombre et des habitudes des habitants de votre logement. En fonction de ces paramètres, cette fréquence peut aller de 6 mois à 4 ans.

Le tarif de cette opération varie grandement en fonction des régions et des prestataires, mais tourne autour de 300€ en moyenne.

Conclusion

Le coût d’une micro-station ne se limite pas au prix d’achat du dispositif. Les petites dépenses que nous avons évoquées, lorsqu’elles sont additionnées, peuvent représenter un gros montant.

Toutefois, si vous pensez qu’une microstation coûte trop cher, alors détrompez-vous. L’installation de ce type de dispositif est tout de même un investissement qui s’étale sur plus de 15 ans. C’est d’ailleurs un dispositif plus compact, plus performant et moins coûteux que la fosse toutes-eaux.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter