Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Les dimensions des microstations

Le dimensionnement est une opération qui entre dans le cadre de l’étude préalable de l’installation d’un assainissement non collectif.

Pour une micro-station d’épuration, cela vous permet d’avoir une idée estimative du volume de la cuve à mettre en place en fonction du nombre de pièces de votre logement et de son taux d’occupation.

Regardons donc ensemble les dimensions des microstations !

Définition de l’Équivalent habitant

Le terme équivalent habitant (EH) est une unité de mesure des charges de pollution à traiter par l’assainissement. Il est défini par l’article R2224-6 du Code général des collectivités territoriales.

Selon ce texte, l’EH peut être considéré comme la charge organique biodégradable dont la demande biologique en oxygène en 5 jours (DBO5) est de 60 grammes d’oxygène par jour.

Une quantité de 150 litres d’eau usée par jour devrait donc contenir :

  • 60 grammes de la demande biologique en oxygène,
  • 135 grammes de la demande chimique en oxygène,
  • 9,9 grammes d’azote
  • 3,5 grammes de phosphore

Dis comme cela, calculer l’EH selon le nombre d’occupants peut donc être s’avérer difficile pour les novices dans le domaine, d’autant plus qu’il faut encore inclure d’autres flux d’eaux usées comme l’eau de pluie, les effluents provenant des industries, etc.

C’est ainsi que l’arrêté du 7 mars 2012 a stipulé un autre procédé simple permettant de trouver une relation entre le nombre de pièces principales (PP) et le nombre d’EH.

Comment calculer de l’EH en fonction du nombre de pièces principales?

L’arrêté susmentionné énonce une règle simple : 1 EH = 1 PP, excepté les logements qui reçoivent du public dont le dimensionnement de la micro-station est calculé en fonction de la capacité d’accueil ou de la fréquentation réelle.

Cette règle ne concerne pas également les habitations individuelles dans lesquelles le nombre d’occupants est considéré comme disproportionné par rapport au nombre de PP.

Reste donc à définir ce qu’est une pièce principale. Celle-ci est précisée par l’article R111-1-1 et R111-10 du code de la construction et de l’habitation.

Pour reprendre une partie de ce texte :

« Un logement ou habitation comprend, d’une part, des pièces principales destinées au séjour ou au sommeil, éventuellement des chambres isolées et, d’autres part, des pièces de service, telles que cuisines, salles d’eau, cabinets d’aisance, buanderies, débarras, séchoirs, ainsi que, le cas échéant, des dégagements et des dépendances ».

À cela viennent s’ajouter quelques précisions. En effet, une pièce principale doit être utilisée à des fins de séjour ou de sommeil, avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,30 mètres et une surface minimale de 7 mètres carrés. Enfin, une PP doit être équipée d’une ouverture laissant passer l’air libre et la lumière.

Ce qu’il faut retenir des dimensions des microstations

Pour connaître la dimension exacte d’une micro station, il n’y a rien de mieux que de vous fier à des spécialistes en la matière.

Ces professionnels pourront souvent mener une pré-étude gratuite et sans engagement pour estimer le volume utile de votre futur dispositif, mais ils peuvent aussi vous délivrer des conseils précieux relatifs aux lois en vigueur, aux procédures à suivre et aux possibilités de réduire le coût liés à votre projet d’assainissement.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter