Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Entretenir un filtre compact

Chacun le sait, l’entretien des dispositifs d’assainissement non collectif (ANC), comme pour tout type de matériel, joue grandement sur leur longévité et sur leur capacité de fonctionnement.

Les filtres compacts doivent bien sûr être entretenus, car ils n’échappent pas à la règle.

Nous vous proposons donc un dossier complet pour entretenir un filtre compact correctement.

L’entretien d’un filtre compact peut être divisé en 4 étapes.

Trois réalisées par un professionnel de l’assainissement, mais une que vous pouvez effectuer vous-même.

Entretenir un filtre compact : l’apport d’un professionnel

Entretenir un filtre compact

Le filtre compact repose sur un principe naturel d’épuration des eaux usées.

Quel que soit le domaine, les professionnels sont toujours plus qualifiés que nous pour effectuer l’entretien et la réparation des dispositifs.

C’est vrai pour le chauffage ou la climatisation par exemple, et c’est aussi vrai pour l’assainissement non collectif.

Sachez donc que la plupart des professionnels de l’assainissement et des fabricants proposent des contrats d’entretien, à la manière des contrats d’entretien de chaudière ou de climatiseur.

Ces contrats peuvent inclure beaucoup de choses, et peuvent être intéressants en fonction de votre cas.

Que vous ayez un contrat ou non, 3 étapes de l’entretien d’un filtre compact doivent être réalisées par un professionnel :

  • la visite d’entretien annuelle
  • la vidange du filtre
  • le recyclage du média filtrant

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Visite annuelle

La visite annuelle d’entretien n’est pas obligatoire, mais elle est fortement conseillée.

Elle permet en effet de vérifier annuellement le bon fonctionnement du dispositif, de prévenir des pannes et d’assurer au dispositif une longévité maximale.

Lors de la visite, le professionnel vérifie la hauteur des boues, l’état des ventilation du dispositif (sont-elles obstruées), l’état du média filtrant et le bon fonctionnement général du filtre compact.

Même si le filtre compact ne consomme pas d’électricité (plus d’informations ici), il comporte tout de même des éléments mécaniques à vérifier !

L’avantage de la visite annuelle d’entretien est de s’assurer d’un bon résultat au contrôle assainissement du SPANC, qui a lieu au minimum tous les dix ans. Si un avis non favorable est délivré à la suite d’un de ces contrôles, vous devrez réhabiliter vos installations !

Vidange du filtre

Un filtre compact nécessite une fosse septique.

La fosse septique sert au prétraitement des eaux usées, et son fonctionnement normal prévoit la formation de boues, qui doivent être retirées de la fosse lorsque leur volume atteint 30% de celui de la fosse septique.

Cette opération est appelée la vidange du filtre compact. Elle doit obligatoirement être effectuée par un professionnel agréé.

Le recyclage du média

Le filtre compact fonctionne grâce à un média filtrant, qui épure les eaux de deux façons :

  • grâce aux bactéries qui s’y développent
  • grâce à son pouvoir filtrant

Le plus souvent d’origine naturelle (fibre de coco, copeaux de coco, coquilles de noisettes, etc.), ce média filtrant va peut à peu se dégrader en épurant les eaux usées.

Il faut donc régulièrement, tous les cinq à dix ans, changer le média filtrant. C’est une opération que seul peut effectuer un professionnel, et qui peut être onéreuse.

Certains filtres utilisent un média filtrant qui n’a pas besoin d’être recyclé, mais seulement rechargé : c’est le cas par exemple de la fibre de coco.

Les contrôles à effectuer vous-même

Nous le disons depuis le début, il y a une étape de l’entretien qui ne requiert absolument pas l’intervention d’un professionnel, et que vous pouvez effectuer par vous-même.

En effet, tous les trois mois, vous pouvez effectuer un contrôle visuel en deux étapes :

  • vérifier que les ventilations ne sont pas obstruées
  • vérifier qu’aucun animal ne peut s’introduire dans le filtre compact

Vous pouvez aussi vérifier l’absence d’odeur ou de bruit particulier.

Si quelque chose vous tracasse, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel !

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Remplissez le formulaire pour accéder instantanément au guide d'achat gratuit :

Données partagées avec un sponsor - conformément à notre politique de confidentialité!