Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Fosse septique et filtre coco

Le filtre à coco est un dispositif qui remplace le filtre à sable, une solution traditionnelle de traitement des eaux usées domestiques. Il s’agit d’une excellente alternative en raison de sa compacité bien meilleure !

En effet, le filtre fait appel à des fibres ou copeaux de coco pour créer un milieu filtrant naturel avec une capacité d’épuration élevée dans un minimum d’espace.

Fosse septique et filtre coco, ces deux dispositifs sont indissociables. Comment fonctionnent-ils ? Quels sont les avantages et inconvénients de cette filière ?

La fosse septique, le seul dispositif autorisé pour le prétraitement des eaux usées

La fosse septique dans sa conception d’antan est théoriquement interdite en France, car elle ne traitait que les eaux-vannes issues des sanitaires.

Un autre système de substitution a pris la relève : la fosse toutes-eaux (FTE). La réglementation française impose désormais le prétraitement commun des eaux-vannes et les eaux ménagères par ce dispositif. On utilise toutefois toujours le terme « fosse septique » pour désigner la FTE.

Le terme « pré-traitement » est un processus qui consiste à :

  • collecter les eaux usées,
  • traiter et retenir les effluents domestiques et les matières polluantes qu’ils contiennent,
  • liquéfier les graisses afin d’optimiser leur traitement,
  • empêcher les boues et autres matières solides de remonter et flotter, car elles peuvent nuire au bon fonctionnement du filtre coco installé en aval.

La fosse toutes eaux retient environ 30 % des éléments polluants dans les eaux usées domestiques. Elles sont digérées par des bactéries épuratrices capables de se développer dans un milieu sans oxygène (anaérobies).

La partie non dégradée s’accumule au fond de la fosse en formant des boues. Celles-ci doivent être vidangées tous les 2 à 4 ans.

Traditionnellement, les eaux qui sortent de la fosse toutes eaux sont épurées par un système d’épandage très encombrant installé en aval de la filière. Actuellement, il est possible de le remplacer par un filtre compact qui ne prend qu’environ 5 fois moins d’espace.

Mettre un filtre coco à la place de l’épandage

Le filtre coco est un dispositif d’assainissement qui fait partie des filières agréées par le ministère de la Santé et de l’Environnement. Il est généralement installé après une fosse toutes eaux, mais pour certains modèles, il peut être intégré à celle-ci.

Une fois pré-traitées par la fosse toutes eaux, les eaux transitent par absorption jusqu’au filtre coco et sont réparties sur toute la surface du substrat grâce à un auget basculant et une plaque perforée. Le premier rôle des dérivés de coco est d’assurer la rétention physique des éléments polluants.

Ce milieu organique est également très riche en bactéries aérobies. Lorsque ces microorganismes sont alimentés en oxygène via un système de ventilation intégrée au massif filtrant, ils peuvent se développer et digérer les polluants restants.

Le système est donc très compact, avec une emprise au sol de moins de 20 m2. Mais il est aussi très performant, si bien qu’il permet de rejeter directement les eaux traitées dans la nature. Pour ces deux raisons, le filtre coco constitue donc une excellente alternative au filtre à sable traditionnel, au tertre d’infiltration ou encore à la tranchée d’épandage.

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Cette technologie d’assainissement comporte de nombreux avantages

Parmi les nombreux atouts de la fosse septique, suivie d’un filtre coco, on peut dire qu’il s’agit d’une filière :

  • Compacte : au lieu d’être réalisée par le sol en place, l’épuration des eaux se fait dans une cuve,
  • Prête à l’emploi : la filière peut être livrée en une pièce, ce qui limite les travaux de terrassement,
  • Efficace : même en cas de variation des charges pendant les absences prolongées et répétées, le système garde toujours son haut rendement épuratoire,
  • Écologique : fonctionnement simple, de manière naturelle et sans énergie,
  • Durable : les dérivés de coco sont recyclables en compost en fin de vie.

Par contre, le coût de cette filière est assez élevé, soit environ 8000 à 12000 euros.

Sinon, il faut tenir compte de la perte de charge, c’est-à-dire qu’il faut un terrain avec une pente minimale de 80 cm pour permettre le bon fonctionnement du système.

Enfin, n’oubliez pas qu’un filtre coco peut nécessiter un renouvellement ou un regarnissage du média filtrant. Cette opération n’est requise qu’au-delà d’une dizaine d’années, mais son coût est relativement important, de l’ordre de 4 000 euros.

Règles et bonnes pratiques à l’attention des usagers d’une fosse septique et filtre coco

Cette filière d’assainissement est conçue pour fonctionner pendant plus d’une dizaine d’années. Mais pour garantir son efficacité et sa durabilité, il faut respecter quelques règles d’utilisation.

Entre autres, il est interdit de :

  • Laisser accessibles les regards,
  • Bitumer ou bétonner la zone où la filière est implantée,
  • Planter d’arbre ou d’arbustes à moins de 3 mètres des ouvrages,
  • Stocker des charges lourdes ou circuler sur la filière.

Comme nous l’avons déjà mentionné, le traitement des eaux par une fosse septique et un filtre compact se fait de manière biologique.

Pour ne pas nuire à son bon fonctionnement, il convient donc de ne pas utiliser trop de détergents, de l’eau de Javel et bien d’autres produits toxiques pouvant détruire la flore bactérienne dans la fosse septique.

Enfin, tâchez de ne pas jeter les matières qui ne peuvent pas être digérées par les bactéries épuratrices (terre, huile de vidange, peintures, graisses, etc.). Ces éléments peuvent obstruer les canalisations ou augmenter la fréquence de vidange de la fosse.

Conclusion

L’association de la fosse septique à un filtre coco permet d’obtenir une filière d’assainissement fiable et compacte. Il s’agit d’un système passif, autonome et capable de supporter les fortes variations de charge (idéal pour les résidences secondaires).

Pour clore notre dossier, sachez que c’est un dispositif écologique. Il est de ce fait éligible à l’éco-prêt à taux zéro, un prêt sans intérêt, plafonné à 10 000 euros et remboursable sur 3, 10 ou 15 ans.

Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir les conditions d’éligibilité et les démarches à suivre pour obtenir cette opportunité financière.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter