Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Micro-station Tricel

Dans le monde de l’assainissement individuel, il existe un dispositif dont la popularité ne cesse d’augmenter : les micro-stations d’épuration. Aujourd’hui, nous vous proposons de regarder le modèle Novo, la micro-station de chez Tricel !

Micro-station d’épuration : c’est quoi ?

Une micro-station d’épuration est un dispositif d’assainissement individuel. Il existe beaucoup de dispositifs différents, certains écologiques, d’autres moins (les fosses septiques par exemple).

L’avantage des micro-stations réside dans leur aspect « tout-en-un. » L’épuration des eaux usées comporte trois étapes :

  • Prétraitement des eaux (liquéfaction et séparation des matières polluantes)
  • Traitement des eaux (épuration)
  • Évacuation des eaux (rejet).

Avec la majorité des autres dispositifs d’assainissement individuel, une fosse toutes-eaux se charge du prétraitement, tandis que le traitement est réalisé avec un épandage, ou un filtre planté, si l’on est à la recherche d’une solution sans épandage.

Avec une micro-station, un seul appareil se charge des trois étapes, pour un encombrement moindre : moins de 10 mètres carrés au sol.

Passons donc maintenant au cas de la micro-station Tricel Novo !

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Micro-station Tricel Novo

Tricel est une entreprise irlandaise implantée en France depuis 2012. Dans l’hexagone, le fabricant ne vend que des solutions d’assainissement individuel, mais il est également positionné à l’international sur d’autres segments de marché.

La micro-station Tricel Novo, comme tous les produits Tricel commercialisés en France, est fabriquée dans l’usine de Naintré, à côté de Poitiers.

Conception de la Tricel Novo

La micro-station Tricel Novo est fabriquée en Polyester renforcé à la fibre de verre (PRV pour les intimes). Les matières à base de fibre de verre sont la spécialité historiques de Tricel.

Le polyester est une fibre synthétique, qui est moulée à chaud dans des moules en acier par Tricel selon un procédé appelé SMC, pour Sheet Moulding Compound.

La particularité de la Tricel Novo est de profiter d’une conception modulaire, c’est-à-dire que différents modules sont assemblés ensemble pour former le produit final. Cela permet à Tricel de proposer la Novo en plusieurs tailles, en fonction de la configuration du logement visé et du nombre d’habitants.

Les différents modules sont donc assemblés par jointage-collage et par boulonnage inox avant de passer individuellement sur les chaînes de test.

Sur le papier, la Tricel Novo profite donc d’une conception haut de gamme, qui garantit sa fiabilité et son étanchéité.

Une micro-station adaptable

Grâce à cette modularité, Tricel peut proposer la Novo en plusieurs tailles.

Dans le domaine de l’assainissement individuel, on parle en EH, pour « équivalent-habitant. » Il ne s’agit pas d’une mesure basée sur le nombre d’occupants réels, mais seulement sur le potentiel maximal d’occupation.

On compte donc qu’une pièce principale (> 7 m² et 2m30 sous plafond, avec une ouverture) = 1 EH.

La Novo est disponible en pas moins de 11 versions allant de 6 EH ou moins jusqu’à 20 EH.

micro-station-tricel

Cliquez pour agrandir l’image dans une nouvelle fenêtre

En fonction de la taille choisie, la micro-station peut être monocuve ou multicuve : voyez en-dessous pour le fonctionnement.

Tricel Novo : le fonctionnement

Il existe deux grands types de micro-stations d’épuration. Les micro-stations à cultures libres, et les micro-stations à cultures fixées.

Dans le premier cas, les bactéries se développent directement dans la cuve, tandis que dans le second la culture bactérienne se fait sur un lit.

C’est ce dernier choix qu’a fait Tricel en proposant une micro-station à culture fixée immergée aérobie. Cela signifie que les bactéries aérobies (avec oxygène) se développent sur un support (que l’on appelle aussi média) immergé dans l’eau.

Le processus d’épuration se fait en trois phases :

  • Décantation primaire
  • Aération et oxygénation
  • Clarification et décantation finale

Micro-station Tricel monocuve

Décantation primaire

Durant cette phase, qui a lieu dans le bassin de décantation primaire, les matières solides présentes dans les eaux usées se déposent au fond de la cuve et forment des boues.

Ces boues sont liquéfiées une première fois tandis que les graisses se déposent en surface.

Aération et oxygénation

C’est durant cette phase que les bactéries procèdent à l’épuration de l’eau, dans un second bassin d’aération.

Un compresseur amène de l’oxygène aux bactéries pour qu’elles puissent constamment épurer l’eau en se nourrissant des effluents.

Clarification et décantation finale

Reste encore à éliminer les boues résiduelles. Les eaux presque purifiées sont donc amenées dans un troisième bassin, les boues réisudelles se décantent et sont ré-acheminées vers le premier bassin.

Une fois les eaux complètement purifiées à l’issue de cette phase, elles peuvent être rejetées.

À partir d’une certaine taille, la Tricel Novo peut être multicuve. Dans ce cas, le principe est exactement le même, mais les trois bassins se trouvent dans des unités différentes, pour plus d’efficacité et en raison des grands volumes d’eau à traiter.

microstation-multicuve-tricel

La vidange

Bien entendu, la Tricel Novo ne déroge pas à la règle, et on retrouve sur ce modèle l’un des principaux inconvénients des micro-stations, dû plutôt au fonctionnement qu’au modèle à proprement parler : la vidange.

Les boues qui se forment au bas des cuves doivent en effet être vidangées, une à deux fois par an en fonction du logement. On considère que la vidange est nécessaire lorsque les boues atteignent 30% du volume de la cuve.

Il est donc souvent intéressant de s’engager avec le fabricant sur un contrat d’entretien pour sa micro-station.

Efficacité énergétique

Autre « inconvénient » : ce système n’est pas complètement autonome, puisqu’il est nécessaire d’alimenter le compresseur en énergie.

Il ne s’agit donc pas d’un système totalement écologique, même si l’empreinte carbone est très faible.

Installer la Micro-Station Tricel Novo

L’indéniable avantage de toutes les micro-stations est leur facilité d’installation.

Sur ce point, la Novo ne déroge pas à la règle : elle peut être installée et mise en fonctionnement en une journée, deux maximum en fonction de la complexité du terrain.

Elle pèse de 300 à 700 kg seulement en fonction de la taille, et est prête à poser.

Si le point de rejet des eaux est plus élevé que la micro-station, il est aussi possible d’opter pour un modèle équipé de l’option pompe de relevage, proposée directement par Tricel.

Conclusion

Avec la Novo, Tricel livre une micro-station d’épuration compacte, robuste et fiable, qui saura s’adapter à toutes les situations grâce à une variété de tailles et d’options.

Avantages :

  • Équipements de qualité
  • Construction fiable
  • Facile à installer
  • Faible emprise au sol
  • Disponible en plusieurs tailles
  • Dispositif respectueux de l’environnement.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter