Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Microstation Graf EasyOne

Les microstations à boues activées, parfois également appelées SBR, sont de plus en plus populaires sur le marché.

Avec la microstation Graf EasyOne, le fabricant allemand va plus loin que ses concurrents en éliminant complètement la cuve de décantation pour proposer un modèle à cuve unique, sûrement le plus compact du marché.

C’est à ce modèle que nous allons nous intéresser aujourd’hui !

Qui est Graf ?

Avant tout, quelques mots sur la société Graf.

Graf est une entreprise allemande fondée en 1962 en Allemagne et présente en France depuis 1970.

Au départ, la société est spécialisée dans la récupération des eaux pluviales, mais étend très vite ses activités à la production de composteurs, puis à la conception de microstations dans les années 2000.

Le rachat en 2014 du spécialiste des stations SBR Klaro lui permet d’étendre significativement son offre, ce qui en fait aujourd’hui un acteur important du marché.

Qu’est-ce que la microstation Graf EasyOne ?

La Graf EasyOne est une microstation SBR à cuve unique, disponible en 5, 7 ou 9 EH. Comme pour toutes les microstations de la marque, la Graf EasyOne est disponible avec une armoire interne ou avec une armoire externe. Nous y reviendrons plus tard.

SBR : qu’est-ce que c’est ?

Rappelons d’abord le fonctionnement des microstations SBR.

Là où les microstations classiques fonctionnent avec 3 cuves, les microstations SBR réduisent le nombre de cuves à 2 (voire à une, dans notre cas) en harmonisant les opérations de traitement et de décantation finale.

Un système électronique, situé dans la cuve de traitement/clarification, permet d’alterner les phases de traitement et de décantation pour épurer les eaux.

Le système est souvent plus coûteux que des microstations à culture fixée, mais délivre quelquefois des performances supérieures.

La Graf EasyOne

La particularité de la Graf EasyOne est donc de n’avoir qu’une seule cuve, ce que le fabricant aime à décrire comme la « révolution » de l’assainissement.

Concrètement, le fonctionnement du système est le même que celui de n’importe quel système SBR, avec la phase de prétraitement en moins.

Cela permet donc à Graf de proposer un système extrêmement compact, installable en seulement une demi-journée, et dans beaucoup de situations.

On ne peut toutefois pas savoir si cela changera drastiquement les coûts d’installation.

La Graf EasyOne est proposée avec le système électronique enterré ou en armoire externe. Cette dernière solution permet de n’enterrer aucune pièce électrique, et facilite la maintenance en cas de défaillance, ce qui est un bon point.

Une consommation en baisse

microstation graf easyoneGraf assure que sa microstation est un modèle de consommation électrique.

Si les microstations SBR ont déjà tendance à moins consommer que les autres, grâce à une aération temporaire et non continue, la Graf EasyOne se place encore au dessus du lot, comme on peut le lire sur l’image ci-contre.

C’est un très bon point, qui vient nuancer l’un des reproches les plus souvent émis à l’égard des microstations : leur consommation électrique.

Un SAV profitable

Un point à noter : Graf offre la mise en service et le premier entretien pour l’achat du dispositif.

Graf EasyOne XL et XXL

Si la EasyOne n’est disponible que pour 9 EH maximum, Graf propose également des versions plus grandes.

La Graf EasyOne XL est donc disponible en 12 et 15 EH, tandis que le modèle XXL va au delà des 20 EH, pour le semi-collectif (24, 32, 45 et 60 EH).

EasyOne XL avec armoire interne

Ce modèle est constitué d’une cuve à enterrer Carat XL, dotée d’une mini rehausse télescopique, d’un couvercle pour passage piétons et d’une armoire de pilotage interne. Il est fourni avec un pack service inclus qui intègre la validation de la bonne mise en œuvre de l’installation et sa mise en service. Il fait l’objet de deux agréments ministériels (n° 2015-008-ext03 pour le modèle 12 EH, et n° 2015-008-ext04 pour la gamme de 15 EH).

EasyOne XL avec armoire externe

Il s’agit d’une cuve à enterrer Carat équipée d’une mini rehausse télescopique et d’un couvercle pour passage piétons. Fonctionnant selon le système de traitement easyOne, ce dispositif est muni d’une armoire de pilotage externe. Il est également livré avec un pack service qui, en supplément de celui de l’EasyOne XL avec armoire interne, comprend le premier entretien annuel de la microstation. Les 3 modèles de 5 EH, 7 EH  et n° 9 EH sont agréés, à savoir respectivement, l’agrément easyOne n° 2015-008; n° 2015-008-ext01 et n° 2015-008-ext02.

EasyOne XXL avec armoire interne

Cette filière est constituée d’une cuve Carat XXL. Tout comme les deux autres modèles, il possède une mini rehausse télescopique, un couvercle pour passage piétons ou pour passage véhicules (sur demande).  Ce système est fourni avec un pack tuyaux permettant de relier la cuve à l’armoire interne. Disponible en une capacité de  16000 à 44000 litres, cette microstation peut s’adapter aux besoins d’assainissement des logements de 24 à 60 EH.

EasyOne XXL avec armoire externe

La cuve à enterrer Carat XXL avec armoire externe est munie d’une rehausse télescopique et d’un couvercle pour passage piétons. Des tuyaux de liaison sont fournis pour relier la cuve de l’armoire de pilotage. Sont inclus dans cette filière, un pack service qui comprend la validation de la bonne réalisation et la mise en service du système, un kit de prélèvement et un logiciel de surveillance à distance dénommé « WebMonitor ». La capacité du dispositif peut aller de 16 000 à 44 000 litres.

Quels sont les inconvénients ?

Jusque là, tout semble aller pour le mieux : bonnes performances, compacité, consommation électrique en baisse. Tout va bien !

Oui, mais la présence d’une seule cuve signifie bien une chose : une fréquence de vidange supérieure à celle d’une microstation classique, voire même d’une SBR classique.

Si cela ne posera pas de problème si le système est légèrement sur-dimensionné (4 EH pour un modèle 5 EH par exemple), on peut envisager des vidanges fréquentes (tous les ans voire plusieurs fois par an) dans certains cas.

Conclusion

Avec la EasyOne, Graf livre une microstation qui n’est peut-être pas si révolutionnaire que ça.

La suppression d’une cuve et la diminution de la consommation électrique sont de bonnes avancées, mais si tout cela se fait au prix d’une fréquence de vidange accrue, il n’est pas certain que la Graf EasyOne réussisse à séduire tout le monde.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Remplissez le formulaire pour accéder instantanément au guide d'achat gratuit :

Données partagées avec un sponsor - conformément à notre politique de confidentialité!