Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Les produits à ne pas mettre dans une microstation

Comme tous les dispositifs d’assainissement non collectif, les microstations fonctionnent sur le principe de l’épuration bactérienne : une culture bactérienne est nécessaire à l’épuration des eaux.

Mais avez-vous pensé que certains des produits que vous utilisez peut-être au quotidien peuvent endommager votre microstation et empêcher son bon fonctionnement ?

Nous faisons le tour des produits à ne pas mettre dans sa microstation !

Pourquoi y a-t-il des produits à éviter ?

Les microstations fonctionnent sur un principe simple, qui leur permet d’être très compactes.

Les eaux sont épurées par des bactéries qui, en fonction de la technologie utilisée (culture libre, culture fixée, SBR), sont soit autour d’un support soit en suspension dans la cuve, pour faire simple.

Mais certains produits peuvent en fait tuer ces bactéries, qui ne seront donc plus là pour épurer les eaux. C’est le cas de certains produits chimiques, mais aussi d’autres produits, auxquels vous n’aviez pas pensé, comme vous allez pouvoir le voir.

S’il n’y a plus de bactéries dans la microstation (c’est un cas extrême), elle n’épurera plus du tout les eaux, ce qui posera des problèmes de santé publique !

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Les produits à ne pas mettre dans une microstation

Il y a donc certains produits à ne surtout pas rejeter dans votre microstation.

Comment éviter de les rejeter, puisque toutes vos eaux usées se dirigent dans la microstation ?

Pour certains, vous pouvez les amener en déchetterie, tandis que pour d’autres, il suffira simplement d’arrêter de les jeter dans l’évier, et de les jeter plutôt dans la poubelle !

Les produits chimiques

D’une manière, tous les produits chimiques sont nocifs pour votre assainissement.

On peut notamment porter une attention particulière aux produits inflammables, souvent très toxiques :

  • produit-inflammable-microstationessence, pétrole
  • alcool à brûler
  • peintures métalliques, bombes de peintures
  • solvants
  • colles
  • Aérosols, laques, etc

Mais aussi à tous les produits jugés dangereux pour l’environnement aquatique, qui vont bien évidemment endommager la culture bactérienne :

  • solvants
  • pesticides
  • désherbants
  • métaux lourds, etc.

Vous vous apercevez donc déjà que de nombreux produits de bricolage ou de jardinage sont présents dans la liste.

Il faut éviter de rejeter ces produits avec les eaux usées. Si ça ne posera pas de problème de rincer un pinceau, il ne faudrait surtout pas vider de la peinture ou un récipient qui aurait pu contenir un solvant dans l’évier !

Les graisses

Aussi étonnant que cela puisse paraître, il est bon d’éviter de rejeter des graisses dans vos eaux usées. Cette fois-ci, ce n’est pas la culture bactérienne qui est en cause, mais c’est le fait que ces graisses vont se solidifier et obstruer les canalisations.

Elles vont également venir interférer avec l’apport en oxygène des bactéries dans la cuve de traitement.

Si vous avez mis trop d’huile ou de beurre dans une poêle, vous pouvez simplement verser l’excédent dans la poubelle, il sera absorbé.

Si vous avez de plus grandes quantités, par exemple après une soirée frites, vous pouvez les apporter en déchetterie, elles seront recyclées.

Les eaux claires

Les produits à ne pas mettre dans une microstation : les eaux claires

Les eaux claires ne nécessitent pas de traitement, et ne doivent pas être mises dans une microstation !

Voici enfin le « produit » que vous utilisez au quotidien et que vous rejetez peut-être dans votre microstation.

Les eaux claires désignent les eaux non usées, c’est-à-dire les eaux de pluie ou les eaux de piscine.

Si vous déversez ces eaux claires dans vos eaux usées en trop grandes quantités, vous risquez de faire déborder la microstation et de pousser dans la cuve de traitement des eaux qui n’ont pas encore été prétraitées.

Les eaux claires ne nécessitant pas de traitement, elles doivent être déversées grâce à un autre système !

La terre

Eh oui ! Il faut éviter de mettre de la terre dans les canalisations.

Les bactéries sont en effet incapables de la digérer, et la terre ne fera qu’augmenter inutilement le niveau des boues et donc augmenter la fréquence des vidanges, et les coûts associés !

Frottez donc les légumes au dessus de la poubelle avant de les laver, et tapez les vêtements dehors ! C’est avantageux pour votre porte-monnaie !

Les autres produits

Nous en avons fini avec les grandes catégories de produits, mais il y en a encore beaucoup d’autres.

En général, il faut penser que si ces produits sont toxiques pour les humains, ils le seront aussi pour les bactéries. Il faut donc par exemple éviter de jeter :

  • les médicaments
  • les objets qui ne sont pas biodégradables
  • les cires
  • les résines
  • etc.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Remplissez le formulaire pour accéder instantanément au guide d'achat gratuit :

Données partagées avec un sponsor - conformément à notre politique de confidentialité!