Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Raccordement électrique d’une microstation

Vous venez d’acquérir une micro-station à la pointe de la technologie ? Sachez que la mise en place, le raccordement au logement et la maintenance de ce dispositif d’assainissement doivent respecter certaines exigences fixées par les autorités.

Ce dossier tente de vous fournir des consignes importantes concernant le raccordement électrique d’une microstation afin de lui garantir un fonctionnement fiable et durable.

Pourquoi une micro-station a-t-elle besoin d’un raccordement électrique ?

Pour répondre à cette question, il faut revenir au principe de fonctionnement d’une micro-station. En effet, le système traite les eaux usées en trois étapes.

L’aération : consiste à collecter les eaux usées domestiques dans une première cuve puis à leurs faire subir un traitement aérobie pendant une période programmée.

Les microorganismes qui s’y trouvent naturellement peuvent ainsi se développer et clarifier les effluents grâce à l’apport intermittent d’oxygène sous pression. Cela permet également de réaliser un brassage des eaux usées. À noter que l’air comprimé est fourni par un compresseur alimenté en électricité.

La décantation : Après l’aération vient la phase de décantation. Les boues activées, et d’autres matières plus lourdes se déposent au fond grâce à un processus gravitaire, tandis qu’une couche d’eau claire se forme sur la partie supérieure.

Évacuation des eaux : Pendant cette phase, les eaux claires passent par une dernière étape de clarification avant d’être relâchées dans la nature. Les matières restantes sont renvoyées dans la première cuve de décantation pour faire l’objet d’un nouveau cycle.

Et pour assurer une meilleure épuration des effluents, ce cycle peut se produire plusieurs fois par jour.

Comment réaliser le raccordement ?

Vous avez donc constaté que c’est le compresseur d’air silencieux qui nécessite une alimentation électrique. Il se trouve dans une armoire de commande et est actionné par un microprocesseur. Une fois activé, le compresseur envoie l’air dans la cuve d’aération par le biais d’une électrovanne dédiée.

Pour brancher l’armoire de commande à l’électricité, vous avez deux choix :

  • À l’intérieur du logement : dans ce cas, elle doit être posée dans un endroit aéré et sec, par exemple dans une cave ou dans un garage hors gel.
  • À l’extérieur : pour cela l’équipement électronique doit être installé à l’abri du soleil pour qu’il ne surchauffe pas pendant les périodes estivales.

Lors de l’installation, il faut veiller à ce que l’armoire, notamment ses prises d’air, ne soit couverte et qu’elle soit facilement accessible lorsque des travaux de maintenance s’avèrent nécessaires. Aussi, il faut vous assurer que l’équipement soit alimenté en permanence en électricité et qu’il est protégé par un disjoncteur de 16 A.

Conclusion

En bref, le raccordement de l’équipement électronique d’une micro-station, plus précisément le branchement de son armoire de pilotage, est simple. Il suffit de respecter certaines précautions et d’insérer une prise.

Toutefois, il est toujours recommandé de confier cette opération à une entreprise agréée. Elle est la mieux qualifiée pour assurer la sécurité de l’installation et pour respecter les préconisations des fabricants afin que les garanties soient prises en compte.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter