Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Comment remettre un assainissement aux normes ?

Comment remettre un assainissement aux normes ?

Les installations d’assainissement peuvent être très discrètes avec les filières agréées !

Selon les statistiques, environ 5 millions de logements sont équipés d’un système d’assainissement individuel et 80 % d’entre eux seraient mal entretenus ou défectueux. Pour éviter les risques sanitaires et la pollution de l’environnement par les eaux usées non traitées, il faut dont remettre ces assainissements aux normes.

Mais comment remettre un assainissement aux normes ? Quel est le processus à suivre ?

De nos jours, l’assainissement des eaux usées est au centre des préoccupations écologiques. Quand on parle de remettre un assainissement aux normes, il s’agit de réhabiliter celui-ci  pour prévenir les risques sanitaires, pour  limiter l’impact du rejet des eaux usées sur l’environnement et pour protéger les ressources en eau.

Cette opération est menée suite à une visite et un diagnostic du SPANC et lorsque votre système est jugé non conforme. Sa réhabilitation doit ainsi être effectuée sous un délai de 4 ans au maximum. Ce délai est ramené à 1 an en cas de vente du logement.

Quel est le rôle du SPANC ?

Après avoir choisi le dispositif à installer et réalisé l’étude du sol, il appartient aux SPANC de valider la conformité de votre système. Une fois que votre dossier a été approuvé, votre installateur peut alors commencer les travaux.

Avant le remblaiement du dispositif, le SPANC va faire une vérification de votre dispositif pour s’assurer que les installations respectent les normes en vigueur. Cette intervention coûte environ 50 à 350 euros.

Tout au long de la vie de votre système d’assainissement, Le SPANC peut encore faire des visites de contrôle, tous les 10 ans au maximum. Il est donc recommandé de bien garder les documents liés à l’entretien de votre dispositif.

Comment choisir son système d’assainissement ?

Il existe plusieurs sortes de dispositifs d’assainissement. Pour remettre un assainissement aux normes, il est plus intéressant d’opter pour les filières agréées (filtre compact et micro-station). Comparées aux filières traditionnelles, elles sont plus compactes et plus performantes.

L’assainissement est un investissement à long terme qui nécessite un coût souvent important. Le mieux serait donc de vous fier à des spécialistes. Après avoir étudié les sols et la filière, ils peuvent vous conseiller sur le type de dispositif adapté pour votre logement.

Comment remettre un assainissement aux normes ?

Une fois l’étude de faisabilité réalisée et votre dossier validé par le SPANC, votre installateur (ou fabricant) peut alors installer votre dispositif.

Ces travaux consistent entre autres au terrassement, au creusage, à la plomberie et aux raccordements des tuyaux. À la fin de cette étape, l’installateur vous remettra un document attestant la réception des travaux.

Quels sont les entretiens nécessaires ?

Bien que votre dispositif soit mis aux normes, il doit toujours être entretenu. À noter qu’il existe des fabricants qui proposent un contrat d’entretien annuel.

Autrement, vous pouvez faire appel à des spécialistes agréées. L’entretien consiste à surveiller le fonctionnement des éléments électromécaniques du dispositif, à s’assurer qu’il n’y a ni bruit anormal ni odeur inhabituelle.

Vous devez également réaliser une vidange par un professionnel lorsque les boues atteignent 30 % du volume d’une micro-station ou 50% du volume d’une fosse septique, en fonction de vos installations.

En fonction de l’occupation réelle du logement, la vidange doit avoir lieu tous les 1 à 4 ans.

Conclusion

Pour remettre un assainissement aux normes, il faut passer par plusieurs étapes.

Des études, des contrôles et des travaux doivent être menés et cela implique souvent des coûts. Dans le long terme, il faut également effectuer des entretiens réguliers pour vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble du dispositif.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter