Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Assainissement non collectif regroupé

Assainissement non collectif regroupé

Qu’il s’agisse de quelques maisons ou d’un lotissement complet, regrouper son assainissement est presque toujours une bonne idée !

En France, il est obligatoire pour tous les logements non reliés au tout-à-l’égout de disposer d’installations d’assainissement non collectif.

Lorsqu’un logement est relié au tout-à-l’égout, ce sont les installations municipales de traitement des eaux qui se chargent de l’épuration des eaux usées : pour les propriétaires, cela paraît souvent beaucoup plus simple, car il n’y a que peu de démarches à effectuer au-delà du raccordement au réseau.

Alors pourquoi ne pourrait-on pas imaginer d’installer un système d’assainissement non collectif pour plusieurs logements ? C’est en fait ce qu’on appelle l’assainissement non collectif regroupé, et c’est notre sujet aujourd’hui.

Qu’est-ce que l’assainissement non collectif regroupé ?

L’assainissement non collectif regroupé désigne simplement le fait d’installer un seul système de traitement des eaux pour plusieurs logements, jusqu’à un lotissement entier.

C’est le dimensionnement des systèmes d’assainissement qui différencie l’assainissement regroupé et l’assainissement semi collectif : au-delà de 20EH, on parle de semi-collectif.

L’assainissement non collectif et l’assainissement non collectif ne sont pas régis par les mêmes normes : c’est la raison pour laquelle la distinction est importante.

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Les avantages de l’assainissement regroupé

Avec près de 5 millions de logements concernés en France, soit 12 millions d’habitants, l’assainissement non collectif est un réel enjeu de santé public.

Et le fait de regrouper l’assainissement de plusieurs logements comporte de nombreux avantages. Pour les besoins de cet article, on distinguera 2 cas : la construction de logements neufs et le regroupement d’assainissement de logements existants.

Logements neufs

Les programmes de logements neufs sont souvent assumés par des professionnels de la construction et de la promotion immobilière, mais il se peut que des particuliers construisant sur des lots adjacents souhaitent aussi regrouper leur assainissement.

Lors de la construction de logements neufs, l’espace est une contrainte importante : il est donc très intéressant d’avoir un assainissement regroupé déporté sur une toute petite parcelle qui ne sera pas vendue plutôt que d’imposer à chaque propriétaire une installation d’assainissement.

On peut donc gagner de la place, et même éventuellement faire des lots supplémentaires en regroupant l’assainissement.

Mais on gagne aussi, évidemment, sur le prix de construction, sur les démarches, et surtout sur les coûts de fonctionnement et d’entretien.

À 10 000€ en moyenne pour une installation neuve, l’assainissement est très cher. Une microstation d’épuration coûte entre 150 et 300 euros par an, tout compris.

En partageant les coûts d’installation, mais aussi les coûts d’entretien et de fonctionnement (consommation électrique, etc.) entre tous les propriétaires d’un lotissement, vous dégagez les propriétaires d’un souci supplémentaire et vous réduisez drastiquement la facture. En effet, les prestations ne sont pas beaucoup plus chères pour les systèmes plus grands !

Les logements existants

Tout ce que l’on vient de dire pour les logements neufs est aussi valable pour les logements existants :

  • réduction du coût d’achat
  • réduction du coût d’installation
  • réduction des coûts d’entretien
  • réduction des coûts de fonctionnement
  • gain de place.

Bien sûr, les coûts ne seront partagés qu’entre 2 ou 3 propriétaires, et le reste à charge pour chaque logement sera nécessairement plus important dans ce cas.

Les inconvénients

Les inconvénients de l’assainissement non collectif regroupé sont peu nombreux, mais il faut tout de même se poser une question simple, surtout dans le cas des arrangements entre voisins : quid des relations personnelles ?

Il faut par exemple se poser ces quelques questions :

  • sur quel terrain sera situé l’assainissement ?
  • que se passe-t-il si un des logements est vendu ?
  • les relations sont-elles assez bonnes pour partager les coûts
  • etc.

C’est principalement cet obstacle qui se met en travers des projets d’assainissement : il est déjà compliqué de choisir un dispositif, un partenaire, etc. – Si vous ne vous entendez qu’à peine avec votre partenaire sur le projet, l’entreprise peut se transformer en véritable calvaire.

Mais c’est bien là le seul inconvénient à l’assainissement regroupé : autrement, il n’a que des avantages, et notamment des avantages financiers. Les filières agréées (micro-station et filtre compact, notamment) sont d’excellentes installations pour l’assainissement regroupé en raison de leurs performances, de leur flexibilité et surtout de leur compacité.

Alors si vous pensez pouvoir mener un projet d’assainissement regroupé à bien sans tordre le cou à votre voisin, foncez les yeux fermés !

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter