Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

MIcrostation en résidence secondaire

Peut-on installer une microstation en résidence secondaire ?

C’est une question qui revient souvent, car il s’agit sur le papier du dispositif idéal : compact, discret, peu encombrant, performant, nécessitant peu de travaux, il a tout pour plaire. Nous nous intéressons donc aujourd’hui au cas de la microstation en résidence secondaire.

Alors, la microstation en résidence secondaire, c’est possible ?

Malheureusement, non. Si sur le papier le dispositif a tout pour plaire, aucun SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) n’acceptera l’installation d’une microstation en résidence secondaire, pour de très bonnes raisons. Mais ne vous inquiétez pas, il y a toujours une solution !

Pour bien comprendre les raisons de cette interdiction, il faut repartir à la base.

En France, l’assainissement non collectif (ANC) est obligatoire dès lors que le logement n’est pas relié au tout-à-l’égout. Le rejet dans la nature d’eaux usées non épurées ou mal épurées pourrait amener des conséquences désastreuses pour la faune, la flore et les personnes vivant auprès du lieu de rejet. C’est un premier constat.

Le second constat tient au fonctionnement même de la microstation d’épuration : elle nécessite une alimentation permanente en électricité. Sans alimentation électrique, la culture bactérienne présente dans la microstation se dégradera. Même chose si la microstation n’est pas utilisée pendant quelques temps.

Ceci signifie que si, pour une raison ou pour une autre, l’alimentation électrique est coupée pendant un temps trop long, ou si le dispositif n’est pas assez utilisé et que la culture bactérienne se dégrade, les eaux usées seront mal épurées pendant quelques temps, jusqu’à ce que la microstation retrouve un fonctionnement normal.

Et ces eaux usées vont poser problème pour l’environnement ! Voilà la raison pour laquelle il est interdit d’installer une microstation en résidence secondaire.

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Le filtre compact : la solution miracle

Et s’il existait un dispositif (presque) aussi compact que la microstation, avec les mêmes qualités, mais sans les défauts qui empêchent de l’utiliser en résidence secondaire ?

Nous avons de la chance, c’est le cas : il s’agit du filtre compact !

microstation en résidence secondaire : le filtre compact

Un filtre compact après installation (Tricel Seta)

Un filtre compact est un dispositif compact, comme son nom l’indique, même si son emprise au sol est légèrement supérieure à celle d’une microstation. Un filtre compact est composé de deux cuves : une fosse septique, qui se charge du prétraitement des eaux, et un massif filtrant, qui se chargera du traitement et de la clarification.

Au sein du massif filtrant, plusieurs matériaux peuvent être utilisés : fibre de coco, copeaux de coco, zéolite, écorce de pin, coquille de noisette, etc. La performance épuratoire du dispositif ne dépend pas tant que ça du matériau, mais certains fabricants cherchent toujours à valoriser des déchets naturels (coco, noisette, pin par exemple).

Le filtre compact ne demande pas d’être alimenté en électricité, puisqu’il ne nécessite pas un apport en oxygène. Il est donc possible de l’utiliser en résidence secondaire, et même plus : il est idéal.

Il a les mêmes avantages que la microstation face à un épandage : plus compact, moins de travaux, installation facile, même s’il occupe un peu plus d’espace. Attention cependant à ne pas croire que la consommation électrique sera complètement éliminée.

En effet, du fait de leur fonctionnement, qui fait intervenir le pouvoir filtrant du massif, les filtres compacts sont installés en pente, et demandent donc souvent le recours à une pompe de relevage, qui viendra nécessairement consommer de l’électricité.

Conclusion

Il est formellement interdit d’utiliser une microstation en résidence secondaire, pour des raisons de santé publique et de protection de l’environnement. Cependant, le filtre compact est la solution idéale si vous cherchez un dispositif qui prenne peu de place, qui soit discret et qui ne défigure pas votre jardin.

Il ne reste plus qu’à choisir le modèle ! N’hésitez pas à naviguer sur le site pour vous faire une idée !

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Remplissez le formulaire pour accéder instantanément au guide d'achat gratuit :

Données partagées avec un sponsor - conformément à notre politique de confidentialité!