Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Prix d’une station d’épuration individuelle

Une micro-station  d’épuration est un système compact qui permet d’épurer l’ensemble des eaux usées domestiques. L’avantage majeur de cette filière est son caractère écologique, étant donné qu’elle n’utilise pas de produits chimiques.

De plus, elle est facile à installer, ne dégage pas d’odeurs et permet de rejeter directement les eaux traitées vers le milieu naturel.

Dans ce dossier, nous allons nous focaliser sur le prix d’une station d’épuration individuelle. Celui-ci est généralement composé du prix d’achat et de la pose du dispositif.

Mais il faut aussi tenir compte des coûts liés à son fonctionnement et à son entretien.

prix-station-epuration-individuelle

Combien coûte une micro-station individuelle ?

Comme beaucoup d’autres investissements, le prix d’achat du matériel va dépendre de plusieurs éléments tels que le nombre d’occupants de votre logement, le matériau de fabrication de la cuve,  la technologie utilisée, etc.

Avant toute chose, il convient donc de déterminer précisément le modèle de micro-station le plus adapté à votre terrain. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de faire faire une étude de sol préalable par un bureau d’études.

Cela vous permet, entre autres, de choisir le volume exact utile pour assainir correctement les eaux. Le dimensionnement est l’élément le plus important qui détermine le prix de votre assainissement. Il est exprimé en Equivalent-Habitant ou EH.

  • Une micro-station de 2 à 5 EH est accessible à partir de 6 000 à 9 000 euros.
  • Un modèle de 6 à 10 est accessible à partir de 6 500 à 12 000 euros.
  • À partir de 10 à 20 EH, le prix du dispositif commence à 10 000 jusqu’à 20 000 euros.

Le prix des contrôles du SPANC

Un bureau d’étude réalise l’étude du sol. Cette étude déterminera le type de filière d’assainissement qui y est adapté. Il s’agit d’une étude non obligatoire, mais qui peut être souvent demandée par le Service public d’assainissement non collectif (SPANC). Cette étude du sol peut coûter en moyenne plus de 600 euros.

Avant le remblaiement du dispositif, le service public d’assainissement non collectif (SPANC) va vérifier la conformité de votre projet avec les textes réglementaires.

Avant tous travaux, vous devez donc y déposer votre dossier de conception de l’installation, y compris le rapport d’étude du sol. Un fonctionnaire ou un délégataire du SPANC va ensuite l’analyser pour un prix de 45 à 207 euros.

Avant le remblaiement du dispositif, le SPANC va encore réaliser un autre contrôle de votre filière d’assainissement. Cette prestation vous sera facturée entre 20 et 300 euros.

Comme vous pouvez le constater, le prix de l’intervention du SPANC peut varier sensiblement.  Il est donc indispensable de vous renseigner sur ce point quand vous cherchez à installer votre système d’assainissement.

Prix d’une station d’épuration individuelle : les autres coûts à prévoir

Dans son fonctionnement normal, le coût de fonctionnement d’une micro-station  se résume à sa consommation électrique. C’est parce que le processus d’assainissement se fait biologiquement.

En réalité, des bactéries anaérobies toujours présentes dans les effluents doivent être alimentées en oxygène via un compresseur d’air électrique pour qu’elles puissent se développer et épurer eaux.

Rassurez-vous toutefois, car cette consommation électrique est de l’ordre de 50 euros par an.

Enfin, pour que votre micro-station puisse fonctionner correctement le plus longtemps possible, vous devez la vidanger régulièrement. Cette opération se fait généralement tous les deux à quatre ans, pour un prix qui peut varier de 150 à 450 euros. Il dépend également du type d’installation ainsi que de ses dimensions.

Quelles sont les aides octroyées pour l’installation d’une station d’épuration individuelle ?

L’État octroie certaines aides qui vous permettent de réduire significativement votre facture. Voici ces aides :

  • Prêt auprès de votre CAF (Caisse d’allocations familiales) ;
  • Subventions, sous condition de ressources, octroyées par votre caisse de retraite, l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat), les collectivités locales et l’agence de l’eau ;
  • L’éco-prêt à taux zéro, à condition que votre dispositif ne consomme pas d’électricité et que votre logement soit achevé depuis plus de 2 ans.
  • Le taux de TVA réduit à 10 % pour un logement de plus de 2 ans.

Bref, une micro-station d’épuration peut paraître chère à l’achat, mais sachez que c’est actuellement l’une des solutions les plus compactes et offrant le meilleur rendement épuratoires sur le marché.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




    J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




    Obtenir un devis personnalisé











      Recevoir par mail une brochure

      Recevez une brochure pour une boîte à gants ou un isolateur











        Recevoir un Ebook gratuit

        Ebook gratuit sur les boîtes à gants et les isolateurs









          Être recontacté par un distributeur

          Votre distributeur certifié vous recontacte pour répondre à vos questions