Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Quel produit d’entretien pour une micro station ?

Un système d’assainissement non collectif (ANC) tel qu’une micro station est destiné à traiter les eaux usées domestiques.

Cependant, certains produits d’entretien que nous utilisons dans tous les jours peuvent avoir un impact conséquent sur son fonctionnement. Et sachez que lorsque ce système présente des dysfonctionnements, le SPANC (Service public d’Assainissement non collectif) peut vous obliger à procéder à une remise aux normes de l’ANC, et cela peut vous coûter jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

Dans ce dossier spécial, nous allons donc vous proposer quelques conseils pour éviter ces problèmes et vous dévoiler les produits alternatifs plus respectueux de l’environnement que vous pouvez trouver sur le marché.

Rappel du fonctionnement d’une micro station

Ce dispositif d’ANC fait appel à un processus d’épuration biologique, c’est-à-dire que les microorganismes vivants contenus en grand nombrent dans les eaux usées assurent l’élimination des éléments nocifs qui y sont présents.

Ces eaux peuvent provenir de toilettes (eaux-vannes), douches, lave-vaisselles, éviers, etc. Les produits d’entretien que vous allez utiliser dans ces différentes installations peuvent de ce fait dégrader la flore bactérienne et risquent en conséquence de s’infiltrer dans le sol, ce qui est interdit par la loi.

Il est donc vivement conseillé d’utiliser avec modération les produits qui renferment ces éléments nocifs pour la santé et l’environnement, et ce, afin de ne pas dépasser les doses pouvant être éliminées pour votre installation.

Les produits d’entretien à déconseiller

On recense de nombreux produits ménagers qui ne doivent pas être utilisés dans les habitations dotées d’un système ANC. Pour mieux vous éclairer, sachez que l’Union européenne a créé des pictogrammes sur les étiquettes de vos produits ménagers.

Ces signes vous permettent de connaître si le détergent en question présente ou non des risques pour votre dispositif d’assainissement.

On peut toutefois citer quelques-uns qui sont fortement déconseillés, à savoir les désinfectants et les antibactériens à base de javel. Parmi les produits pouvant endommager la culture bactérienne de votre micro station, on cite également les pesticides, les désherbants et les métaux lourds.

Ces produits peuvent vous paraître spécifiques, mais il faut noter que dans la plupart des cas, vous les utilisez dans votre quotidien, lorsque vous faites du jardinage, du bricolage, etc.

Alors, quelles alternatives ?

Plutôt que de recourir au pétrole, à l’alcool à brûler, aux laques, aux solvants, etc., optez donc pour des produits plus respectueux de l’environnement tel que le vinaigre blanc. Cette solution naturelle peut servir de détartrant et d’antibactérien très efficace.

Par ailleurs, évitez autant que possible de recourir aux conservateurs, aux inhibiteurs et bien d’autres additifs chimiques. Vous pouvez par exemple privilégier les papiers toilettes facilement biodégradables et lorsque vous voulez entretenir vos éviers, lavabos, etc., n’hésitez pas à utiliser du savon noir, des déboucheurs naturels, etc.

Conclusion

Vous aurez sans doute compris, pour garder votre système d’ANC en bon état et le plus longtemps possible, il existe autant de produits déconseillés qu’il serait difficile de les lister tous en une seule page. Pourtant, n’oubliez pas également que vous n’aurez que l’embarras de choix lorsque vous allez rechercher des alternatives plus écologiques.

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter