Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

10 Produits déconseillés pour l’assainissement

Si vous avez une installation d’assainissement non collectif, vous savez peut-être qu’il y a des produits à ne pas utiliser !

Aujourd’hui, nous vous proposons une liste des 10 produits déconseillés pour l’assainissement non collectif !

10 produits déconseillés pour l'assainissement

Pourquoi y a-t-il des produits déconseillés ?

C’est une question légitime.

Pour bien saisir quels sont les produits à éviter, il faut comprendre pourquoi il faut les éviter !

Tous les systèmes d’assainissement individuel sont basés sur un même principe : ce sont des bactéries qui épurent les eaux.

On a donc tendance à tout faire pour stimuler le développement bactérien, et obtenir un meilleure taux d’épuration, comme dans les micro-stations, qui disposent d’un compresseur qui alimente les bactéries en oxygène.

Tous les produits qui pourraient nuire aux bactéries, qui sont des organismes vivants, sont donc à éviter !

Voici la liste des 10 produits à éviter de déverser dans son assainissement !

Les 10 produits déconseillés pour l’assainissement

1. L’eau de Javel

La javel est l’ennemie numéro 1 des systèmes d’assainissement individuel !

Ça ne veut pas dire qu’il ne faut pas du tout en utiliser, mais il faut le faire avec parcimonie. L’eau de Javel est un produit chimique qui pourrait, à trop hautes doses, tuer les bactéries censées épurer les eaux usées.

Si vous en utilisez une fois par semaine, pas de problème, mais si vous avez l’habitude de faire le ménage à grands renforts de javel … il faudra penser à faire autrement pour maintenir votre installations en bon état !

2. Le nettoyant pour toilettes et les produits ménagers

De la même façon que pour la javel, c’est à hautes doses que l’utilisation de ce type de produit peut être dommageable.

Il en va de même pour une bonne partie de nos produits de ménage. Si vous êtes à cheval sur la propreté, consultez nos conseils en fin d’article pour découvrir des produits alternatifs !

3. Le déboucheur de tuyaux

Là, on rentre dans une toute autre catégorie.

Les déboucheurs de tuyaux sont des produits chimiques extrêmement corrosifs (il est même conseillé de porter des lunettes lors de l’utilisation). Il est donc absolument interdit d’en utiliser dans une installation d’assainissement, sous peine de voir son dispositif souffrir.

Si vos tuyaux sont bouchés, revoyez vos habitudes : peut-être jetez-vous trop de graisses ou de restes alimentaires dans les éviers voire, nous en parlerons plus tard … trop de  terre !

Pour déboucher vos tuyaux, vous pouvez utiliser un furet, par exemple.

4. Les graisses et huiles

Les graisses et les huiles, même alimentaires, sont mauvaises pour votre dispositif car elles peuvent se solidifier et boucher les tuyaux.

Il faut donc éviter de les déverser directement. De petites quantités de temps en temps ne posent pas de problème, mais pour des quantités plus importantes, comme l’huile d’une friteuse, vous pouvez les amener à la déchetterie.

Évidemment, les huiles automobiles sont à proscrire !

5. Les produits de jardinage

On retourne du côté des produits chimiques. Beaucoup de produits de jardinage sont toxiques : les pesticides, les désherbants, etc.

Si vous lavez les récipients qui contenaient ces produits, vous allez en déverser dans vos installations d’assainissement. Or, même en petites quantités, ils sont dangereux !

6. Les peintures et solvants

Si vous êtes bricoleur/euse, il vous arrive peut-être de repeindre un vieux meuble. Eh bien les peintures et les solvants ne sont pas tendres envers les bactéries de vos installations.

Évitez donc de les y rejeter.

7. L’alcool à brûler

Il n’est peut-être pas beaucoup utilisé, mais l’alcool à brûler est très toxique. D’une manière générale, toutes les substances inflammables sont à éviter.

Vos installations ne risquent pas de prendre feu, mais les substances inflammables sont souvent des produits chimiques, qui vont venir dégrader le milieu bactérien;

8. Eaux claires

Les eaux claires désignent les eaux de pluie ou de récupération (arrosage, etc.).

C’est assez singulier, mais les jeter dans vos installations peut être dommageable. Non pas parce que leur composition chimique n’est pas bonne, mais parce qu’elles risquent, en trop grandes quantités, de faire déborder les cuves !

9. Médicaments

Vous avez maintenant compris la tendance : si c’est chimique, on évite ! Les médicaments ne dérogent pas à la règle.

Si vous avez des médicaments périmés, plutôt que de les jeter dans vos toilettes, il vaut mieux les amener dans votre pharmacie, où ils seront recyclés.

10. La terre

Il ne s’agit pas vraiment d’un « produit » à proprement parler, mais la terre peut boucher vos canalisations et surtout augmenter la quantité de boues produites, car les bactéries ne peuvent pas la liquéfier.

Or, elle se trouve partout : sur les vêtements des enfants, sur les légumes, par terre lors du ménage, etc.

Il faut donc être vigilant à ne pas frotter les légumes dans l’évier et à enlever la terre des vêtements avant de les mettre dans le lave-linge.

Si la quantité de boues augmente, la fréquence de vidange augmente aussi, et donc les coûts d’entretien sont plus importants !

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Remplissez le formulaire pour accéder instantanément au guide d'achat gratuit :

Données partagées avec un sponsor - conformément à notre politique de confidentialité!