Ici, vous pouvez tout apprendre sur les microstations d’épuration, ces dispositifs tout-en-un compacts et performants. Depuis leur fonctionnement jusqu’à tous les modèles disponibles sur le marché, nous sommes là pour vous guider !

Microstation sans électricité

L’un des principaux inconvénients cités lorsque l’on parle de microstation est sans conteste sa consommation électrique. Il s’agit d’un dispositif fiable, performant, compact, silencieux, sans odeurs, mais tout cela au prix d’une consommation électrique pouvant atteindre les 50€ par an.

Une somme raisonnable, mais toutefois assez importante pour se demander s’il existe un modèle de microstation sans électricité. C’est ce que nous allons voir aujourd’hui !

Pourquoi une microstation a-t-elle besoin d’électricité ?

Une microstation d’épuration a besoin d’électricité pour une raison simple : son fonctionnement requiert l’apport d’oxygène lors du traitement des eaux usées, qui a lieu dans la seconde cuve.

Cet apport d’oxygène dans la cuve se fait nécessairement au moyen d’un compresseur, qui consomme de l’électricité. Certains modèles de microstation utilisant la technologie SBR (Réacteur Biologique Séquenciel) ont un système électronique qui alterne les phases de traitement et de clarification dans la cuve.

text-lines-1-300x300

Demande gatuite et sans engagement

Obtenez un devis pour votre assainissement

Un expert de votre département prend contact avec vous sous 48h.

  • Contact rapide
  • Devis personnalisé
  • Sans engagement
  • Gratuit

Obtenir un devis gratuit

Alors, la microstation sans électricité, ça existe ?

Oui … et non. Une réponse de normand qui s’explique facilement.

Il n’existe pas de modèle de microstation fonctionnant sans électricité. Cependant, il existe un dispositif qui a certains avantages de la microstation et qui ne consomme pas d’électricité : le filtre compact.

Qu’est-ce qu’un filtre compact ?

Un filtre compact est un dispositif d’assainissement non collectif (ANC) compact, composé d’une fosse septique et d’un massfi filtrant. Son fonctionnement épuratoire comprend deux volets :

  • le pouvoir filtrant du média, présent à l’intérieur du massif filtrant
  • le pouvoir épuratoire des bactéries qui se développent autour de ce média

La fosse septique se charge du prétraitement des eaux, comme la première cuve de la microstation. Ensuite, les eaux prétraitées sont déversées dans le massif filtrant.

Microstation sans électricité : le fonctionnement d'un filtre compact

Fonctionnement d’un filtre compact (Tricel)

Celui-ci est composé d’un matériau que l’on appelle média, choisi selon plusieurs critères, notamment :

  • son pouvoir filtrant
  • sa résistance à la pourriture
  • le développement bactérien possible

Autour de ce média se développent des bactéries qui, comme dans un microstation mais sans apport d’oxygène, épurent les eaux. Le média lui-même filtre les matières solides présentes dans les eaux, et le filtre compact ne nécessite donc pas d’étape de clarification.

Voici quelques types de média :

  • copeaux de coco
  • fibre de coco
  • zéolite
  • écorce de pin maritime
  • coquilles de noisettes

Depuis quelques années, les fabricants tentent de valoriser en tant que média filtrant des déchets autrement non valorisables : coquilles de noisettes, fibre de coco ou écorce de pin par exemple.

Filtre compact ou microstation ?

Précisons une chose, avant de détailler les avantages et les inconvénients de chaque dispositif. Un filtre compact ne requiert pas d’électricité, mais du fait de son fonctionnement, basé sur la filtration, la sortie des eaux du filtre est plus basse que le lieu de rejet des eaux.

Dans ce cas, il faudra investir dans une pompe de relevage, pour relever les eaux jusqu’à leur lieu de rejet. Cette pompe, que la plupart des fabricants proposent en option, consomme également de l’électricité, même si elle en consomme moins qu’une microstation.

Lançons donc le duel : microstation ou filtre compact ?

Filtre Compact Microstation d’épuration
10 m² pour 5 EH 5 m² pour 5 EH
Pompe de relevage souvent nécessaire Pompe de relevage inutile dans la plupart des cas
Pas de consommation électrique Consommation électrique (30€ – 50€ par an)
Remplacement ou recharge du média (1 fois tous les 10 ans environ) Pas de recharge nécessaire

Le princpal avantage du filtre compact par rapport à la microstation est sans conteste la consommation électrique. Cependant, une fois tous les dix ans, le média filtrant du filtre doit être rechargé ou remplacé, une opération qui peut être coûteuse et que la microstation ne connaît pas.

De même, un filtre compact est légèrement plus encombrant qu’une microstation, mais il supporte mieux les longues absences et les variations de charge.

Conclusion

Si votre premier critère est la consommation électrique, le filtre compact est plus intéressant que la microstation. Si vous recherchez avant tout la compacité ou la possibilité d’installation hors-sol si vous n’avez pas de terrain, mieux vaut vous tourner vers une microstation.

Quoi qu’il en soit, le filtre compact est une bonne alternative à la microstation pour les propriétaires à la recherche d’une consommation électrique minimale !

Remplissez le formulaire
pour accéder instantanément au
guide d’achat gratuit :




J'accepte d'être recontacté par des partenaires de GreenTech Journal




Remplissez le formulaire et nous vous contacterons suite à votre demande de devis :












Oui, vous pouvez me recontacter


Remplissez le formulaire pour accéder instantanément au guide d'achat gratuit :

Données partagées avec un sponsor - conformément à notre politique de confidentialité!